Charles Sauria

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Charles Sauria

Charles Sauria né à Poligny le 25 avril 1812 et mort à Saint-Lothain (Jura) le 22 août 1895, est un inventeur français. Il est le fils du général d'Empire Jean-Charles Sauriat.

Biographie[modifier | modifier le code]

En 1831, alors qu'il n'était encore qu'étudiant en chimie, il inventa les allumettes phosphoriques à friction en remplaçant le sulfure d'antimoine par le phosphore blanc dans la formule de John Walker. On raconte que c'est le souvenir d'une explosion accidentelle survenue lors d'une expérience de chimie en classe de seconde qui lui donna cette idée. Mais il ne possédait pas les 1500 francs nécessaires au brevet et c'est l'allemand J.F. Kammerer (parfois considéré à tort comme leur véritable inventeur) qui fut le premier à les fabriquer industriellement l'année suivante.

Par la suite, Sauria devint médecin. Il se consacra aux soins des plus démunis. Il était également poète, agronome, correspondant et membre de plusieurs sociétés savantes. Disciple de Fourier, Charles Sauria a tenté de mettre en place cette organisation sociale utopique, fondée sur de petites unités autonomes. Il créa avec son frère un phalanstère agricole, exploitation expérimentale dans laquelle les ressources étaient mises en commun.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Pierre Letourmy, Charles Sauria : un comtois inventeur des allumettes chimiques à friction, Saint-Pois, 1990