Charles Saint-Prot

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Saint-prot.jpg

Charles Saint-Prot est un historien, géopolitologue, islamologue et politologue français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Docteur en science politique, docteur habilité à diriger des recherches (HDR) en sciences juridiques, juriste et spécialiste des relations internationales et de la géopolitique, notamment pour les questions du monde arabe et de l'Islam, Charles Saint-Prot est directeur de l’Observatoire d’études géopolitiques (OEG) à Paris, un centre de recherches sur les relations internationales. Il codirige avec Zeina el Tibi la collection Études géopolitiques.

Chercheur et membre du Centre Maurice Hauriou pour l'étude du droit public à la Faculté de droit de Paris Descartes, il anime un groupe de recherche sur la civilisation et le droit islamique. Il enseigne à l'Université ouverte de Catalogne (Barcelone) au sein du Master international d'études arabes et islamiques, et il donne régulièrement des conférences ou des enseignements dans plusieurs universités et grandes écoles en France et à l'étranger dans le cadre des études islamiques ou de la géopolitique. Depuis les années 1980, Charles Saint-Prot a effectué plusieurs missions pour le compte de l’État français, en particulier au Maghreb, au Liban, auprès de Yasser Arafat et en Irak. Certains de ses ouvrages visent à promouvoir la politique arabe de la France et les choix diplomatiques de Paris (cf. La France et le renouveau arabe, Les mystères syriens, Saddam Hussein publié en pleine guerre Irak-Iran alors que la France soutient fermement l'Irak…)

Charles Saint-Prot, qui a dirigé plusieurs revues (la Pensée Nationale à la fin des années 1970; la Revue d'études des relations internationales, de 1979 à 1981, et la revue Proche-Orient et Tiers Monde, de 1982 à 1986) et fait partie des cofondateurs des revues gaullistes Arguments pour la France et Une certaine idée (1998-2003), est l'auteur de nombreux ouvrages dont plusieurs ont été traduits en anglais, en arabe et en espagnol.

Attaché au gaullisme, Charles Saint-Prot, qui a été proche de Yasser Arafat et Michel Aflaq, le fondateur du Baas, de l'Irak baasiste et du nationalisme arabe, consacre une partie de ses recherches à la pensée politique, en particulier à la question de la nation, et il est un fervent partisan du « dialogue des civilisations ».

Spécialiste de l’Islam, il propose dans son manuel Islam: l’avenir de la Tradition entre révolution et occidentalisation (ed. du Rocher, 2008) une idée apaisée de l’Islam en exposant que le véritable Islam est celui de la religion du « juste milieu » (dîn al wasat), celle d’une tradition réformiste, pratiquant l’ijtihad (l'effort d'adaptation) dans les affaires relatives à la vie sociale (mouamalat). Cette tradition réformiste est à l’opposé des dérives extrémistes minoritaires et d’une occidentalisation conduisant au reniement de soi et à l'aliénation.(voir notamment La tradition islamique de la réforme chez Cnrs éditions)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • La France et le renouveau Arabe, Paris, Copernic, 1980.
  • Présence de l'Islam (dir.), Paris, 1983.
  • Saddam Hussein. Un gaullisme arabe Paris: Albin Michel,1987 (Traduit en arabe). Prix Dupleix.
  • Yasser Arafat, Paris: Jean Picollec, 1990 (traduit en arabe).
  • L'Europe déraisonnable (collectif).Paris: F.X. de Guibert-Valmonde, 1992.
  • Le nationalisme arabe, Paris: Ellipses, 1995 (traduit en arabe, Alger, 1996).
  • L'Arabie heureuse, Paris; Ellipses, 1997 (traduit en anglais et en arabe).Prix de la Société de géographie de Paris.
  • Histoire de l'Irak, Paris, Ellipses, 1999.
  • La pensée française, Paris-Lausanne: L'Age d'homme, 2002.
  • French Policy toward the Arab World, Abou Dhabi, ECSSR, 2003 (traduit en arabe).
  • Le Liban regard vers l'avenir (dir.), Paris: OEG-Études géopolitiques, 2004.
  • L'Arabie saoudite à l'épreuve des temps modernes (dir. avec Zeina el Tibi), Paris: OEG-Études géopolitiques, 2004.
  • L'eau, nouvel enjeu géopolitiques (dir. avec Zeina el Tibi), Paris: OEG-Études géopolitiques, 2005.
  • Djibouti au cœur de la géopolitique de la Corne de l'Afrique (dir. avec Zeina el Tibi), Paris: OEG-Études géopolitiques, 2005 (traduit en anglais).
  • Géopolitique du Soudan (dir. avec Zeina el Tibi), Paris: OEG-Études géopolitiques, 2006.
  • Les églises évangéliques et le jeu des États-Unis dans le monde arabe. Bruxelles: Solidarité-Orient, 2006 (traduit en flamand)
  • La politique arabe de la France, OEG Études géopolitiques 7, 2007.
  • France and the Arabian Gulf (col.), Abou Dhabi: ECSSR, 2007.
  • L'Arabie saoudite face au terrorisme, dir., Paris: OEG-Karthala, Études géopolitiques 8, 2008.
  • Quelle union pour quelle Méditerranée ?, dir. avec Zeina el Tibi. Paris : Observatoire d'études géopolitiques, Études géopolitiques 9- Karthala, 2008.
  • Islam: l'avenir de la Tradition entre révolution et occidentalisation. Paris, Le Rocher, 2008 (traduit en arabe et en anglais, 2010).
  • Le Maroc en marche (dir.). Paris : CNRS éditions, 2009.
  • Western Perception and Attitudes Towards Islam, Abu Dhabi, ECSSR, 2010, traduit en arabe.
  • L’enjeu du dialogue des civilisations, dir. avec Jean-Pierre Machelon. Actes du colloque de Riyad (mars 2009) sous le haut patronage du roi Abdallah Ibn Abdelaziz al Saoud et du Président de la République française, M. Nicolas Sarkozy. Paris : Observatoire d'études géopolitiques, collection Études géopolitiques 10- Karthala, 2010.
  • L’Occident et l’Islam. Abou Dhabi : ECSSR, 2010, en arabe.
  • Vers un modèle marocain de régionalisation, dir. avec Ahmed Bouachik et Frédéric Rouvillois, Paris-Rabat, CNRS éditions et Remald, 2010.
  • La tradition islamique de la réforme, Paris, CNRS éditions, 2010, traduction en arabe, Le Caire, Centre national de la traduction, 2013, trad. en espagnol, Barcelone, ed. Bellaterra, 2014..
  • L'Islam et l'effort d'adaptation au monde contemporain. L'impératif de l'ijtihâd,dir., Paris, CNRS éditions, 2011.
  • Mohammed V ou la monarchie populaire, Paris-Monaco, Le Rocher, 2011.
  • La Constitution marocaine de 2011, lectures croisées, dir. avec Ahmed Bouachik et Michel Degoffe, Rabat,Remald, 2012.
  • La finance islamique et la crise de l’économie contemporaine, dir. avec Thierry Rambaud, Paris, OEG-Karthala, col. « études géopolitiques 11 », 2012, 120 p. Prix TURGOT-FFA de la Francophonie, trad. en arabe.
  • Le Mouvement national arabe. Emergence et maturation du nationalisme arabe de la Nahdaa au Baas, Paris, Ellipses, 2013, 176 p.
  • L'exception marocaine, dir. avec Frédéric Rouvillois, Paris, Ellipses, 2013, 282 p.
  • L'évolution constitutionnelle de l'Egypte, dir. avec Jean-Yves de Cara, Paris, OEG-Karthala, col. « études géopolitiques 12 », 2014, 184 p.

Lien externe[modifier | modifier le code]