Charles Pettigrew

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Charles Pettigrew

Naissance 12 mai 1963
Drapeau des États-Unis Philadelphie, États-Unis
Décès 6 avril 2001 (à 37 ans)
Drapeau des États-Unis Philadelphie, États-Unis
Activité principale Chanteur
Genre musical Soul, pop
Années actives De 1984 à 2001
Labels Capitol
Influences Marvin Gaye

Charles Pettigrew (né le 12 mai 1963 à Philadelphie et mort le 6 avril 2001 dans la même ville) est un chanteur afro-américain. Il est connu pour avoir collaboré avec Eddie Chacon dans le groupe auquel ils appartenaient : Charles & Eddie.

Biographie[modifier | modifier le code]

Les débuts[modifier | modifier le code]

Charles Pettigrew est né et a grandi à Philadelphie, en Pennsylvanie. Alors qu'il impressionnait ses professeurs par son grain de voix, le jeune Charles a été envoyé au Berklee College Of Music de Boston afin d'y étudier notamment le jazz[1],[2]. En 1985, après ses études, il remporte, lui et son groupe Down Avenue, un concours lancé par une station de radio appelée WBCN et gagne en réputation[3].

Charles & Eddie[modifier | modifier le code]

Sur scène, la prestance de Charles Pettigrew était comparable à celle de Smokey Robinson.

À la fin des années 1980, il déménage à New York où il rencontre Eddie Chacon, un américain d'origine espagnole qui a un penchant pour le blue-eyed soul et qui souhaite percer dans la musique[1]. Tous les deux forment un groupe qu'ils nomment Charles & Eddie et signent chez le label Capitol. Le producteur Josh Deutsch leur propose alors une chanson écrite par les britanniques Mick Leeson et Peter Vale : Would I Lie to You?. Mais la pression de la maison de disques lors de l'enregistrement de la chanson a forcé Charles Pettigrew à tout arrêter. Son ami Eddie Chacon l'a raisonné et, en automne 1992, la chanson sort et devient un énorme succès[1]. Elle remporte même trois Ivor Novello Awards dont celui du « Hit International de l'année »[4]. Sur scène, le groupe qui fut en tête d'affiche au MIDEM, à Cannes[5], doit aussi sa réussite à la prestance de Charles Pettigrew, comparable à celle de Smokey Robinson[1].

En mai 1995, le deuxième album studio de Charles & Eddie, Chocolate Milk, sonne démodé[6]. Le faible succès que rencontrent les singles 24-7-365 et Jealousy amènent le duo à se séparer définitivement.

Tom Tom Club et fin de vie[modifier | modifier le code]

Tina Weymouth a déclaré que de tous les chanteurs qu'elle avait connus, jamais une voix ne lui avait parue si angélique, avec un sens mélodique aussi impeccable[1].

Vers la fin des années 1990, les médecins diagnostiquent un cancer chez Pettigrew alors que sa carrière prend un nouveau tournant. En effet, en 1998, il rejoint Tom Tom Club, un groupe de pop formé par Tina Weymouth et Chris Frantz, deux anciens membres de Talking Heads. Charles Pettigrew les accompagnera vocalement pendant leurs tournées mais signera aussi plusieurs chansons pour l'album The Good, the Bad and the Funky, sorti en 2000[7], avant de décéder le 6 avril 2001 des suites de sa maladie.

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio avec Charles & Eddie[modifier | modifier le code]

Albums studio avec Tom Tom Club[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d et e (en) Pierre Perrone, « Charles Pettigrew », sur Independent.co.uk,‎ 26 avril 2001 (consulté le 6 août 2011).
  2. (en) « Final Cadence », sur Berklee.edu (consulté le 6 août 2011).
  3. (en) « Down Avenue 1985 Music Home Video WBCN Battle of the Bands », sur Thepaintballworld.info (consulté le 6 août 2011).
  4. (en) « Triple Ivor Win For Songwriting Duo », Billboard,‎ 12 juin 1993 (lire en ligne).
  5. (en) Deborah Russell, « VH-1 Sates Adult Cravings; Cannes' Int'I Awards Plan », Billboard,‎ 24 octobre 1992 (lire en ligne).
  6. (en) Stephen Thomas Erlewine, « Chocolate Milk – Review », sur Allmusic.com (consulté le 6 août 2011).
  7. (en) « Tom Tom Club – Timeline », sur Tomtomclub.net (consulté le 6 août 2011).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]