Charles Mewès

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Charles Frédéric Mewès est un architecte français né à Strasbourg en 1858 et mort en 1914.

Biographie[modifier | modifier le code]

Charles Frédéric Mewès est issu d'une famille juive d'origine balte. Toute la famille quitte l'Alsace en 1870, lors de l'invasion prussienne. À vingt ans, il entre au bureau du célèbre architecte et enseignant aux Beaux-Arts, Jean-Louis Pascal. Celui-ci inculque à son élève une approche hautement professionnelle de l'architecture. Mewès concourt ensuite pour le Grand Prix de Rome de 1885 et est diplômé des Beaux-Arts en 1886.

Homme brillant et cultivé, Charles Mewès possède une bibliothèque raffinée, notamment dans le domaine architectural. Décrit comme « le type même de l'intellectuel français de bonne souche » par le journal du Royal Institute of British Architects (1947), il réalise nombre d'œuvres qui suscitent l'admiration : le château de Rochefort-en-Yvelines, la maison de Jules Ferry ainsi que la sienne, située 38 boulevard des Invalides. Il devient lui-même formateur et enseigne donc l'architecture à de nombreux d'élève venus du monde entier.

En 1900, il s'associe avec l'architecte britannique Arthur Joseph Davis, qui avait été son condisciple à l'École des beaux-arts de Paris, au sein de l'agence « Mewès et Davis ».

Charles Mewès achète le petit château fort de Scharrachbergheim en Alsace où il passe beaucoup de temps avec ses trois enfants après le décès de sa femme en 1896. Il meurt en 1914, à l'âge de 56 ans.

Principales constructions[modifier | modifier le code]

Hôtels de voyageurs[modifier | modifier le code]

  • Hôtel Ritz, 15 place Vendôme (Paris) (1897-1898) : transformation de l'hôtel de Gramont pour César Ritz, le premier hôtel au monde à disposer d'une salle de bain pour chaque chambre, ceci grâce à son invention des courettes d'aération.
  • Hôtel Carlton de Londres (1899), le premier établissement dans lequel il combina l'utilisation de la pierre et de l'acier.
  • Hôtel Ritz, 150 Piccadilly (Londres) pour César Ritz (1904-1905) : Mewès y recherche une unité stylistique, dominée par les références au style Louis XVI.
  • Hôtel Ritz de Madrid (1910), en association avec l'architecte espagnol Luis de Landecho.
  • Hôtel María Cristina à San Sebastián (Espagne) (1912).

Résidences privées[modifier | modifier le code]

Navires et autres[modifier | modifier le code]

  • Royal Automobile Club sur Pall Mall à Londres (1908-1911).
  • Paquebot America (1905), le premier à avoir été entièrement dessiné par un même architecte.
  • Paquebot Imperator (1913) remarquable pour l'emploi à profusion du marbre, notamment pour la piscine et la salle à manger de première classe.
  • Paquebot Vaterland (1914) où Mewès a été le premier à diviser les conduits des cheminées pour donner une échappée de vue complète dans le centre des salles publiques et d'un bout à l'autre du bateau. Paquebot Vaterland.
  • Établissement thermal de Contrexéville (Vosges).
  • Siège de la Westminster Foreign Bank (1920-1921), Treurenberg, 2-4 à Bruxelles

Bibliographie[modifier | modifier le code]