Charles Marie Napoléon de Beaufort d'Hautpoul

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Beaufort et Hautpoul.
Beaufort d'Hautpoul en 1860.
Le général de brigade de Beaufort d'Hautpoul (assis), commandant de la subdivision de Tlemcen dans la province d'Oran. Debout: le capitaine Pierre Séguier. Aux alentours de 1856.
Beaufort d'Hautpoul.


Charles Marie Napoléon de Beaufort d'Hautpoul, né le 9 novembre 1804 à Salerne, royaume de Naples et mort le 18 mai 1890, est un général français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils d'Agnès Louise Catherine de Budé et d'Édouard Brandoin de Ballaguier Marquis de Beaufort d'Hautpoul colonel du génie. Saint-Cyrien et élève de l'école d'état major, il a fait la campagne de Morée. En 1830, il fait partie de l’expédition d’Alger, comme aide de camp du général Valazé. De 1834 à 1837, il fut chargé par le maréchal Soult de missions en Égypte et en Syrie et devint alors aide de camp de Soliman Pacha. Attaché à l’ambassade de Perse, il visita toute l’Asie mineure, puis remplit une nouvelle mission en Égypte. Aide de camp du duc d’Aumale, il servit en Algérie jusqu’en 1848, y gagna les grades de chef d’escadron et de lieutenant-colonel. Il était à la prise de la smala.

Rappelé à Paris par le général Cavaignac, il revint en 1849 en Algérie où il fut pendant cinq ans chef d’état-major du général Pélissier dans la province d’Oran. Colonel en 1850, général de brigade le 1er janvier 1851, il dirigea plusieurs expéditions contre le Maroc et commanda les subdivisions de Mostaganem et de Tlemcen. Il réprima les Beni-Snassen.

Rentré en France en 1858, il commanda le département de l’Yonne et devint en 1859 chef d’état-major du 5e corps d’armée. En avril 1860, il fut chargé de la délimitation de la nouvelle frontière savoisienne, il fut promu général de division le 14 août.

Expédition française en Syrie dirigée par le général de Beaufort d'Hautpoul, débarquement à Beyrouth le 16 août 1860.

En 1860, il commande l'expédition française en Syrie de 6 000 hommes, ordonnée par Napoléon III suite aux événements de Damas de la même année.
Membre du Comité d'état-major. Il reprendra du service en 1870 comme chef de l'état major de l'armée de Paris. Grand référendaire du Sénat.

Distinctions[modifier | modifier le code]

Légion d'honneur :

  • Chevalier 20/04/1831
  • Officier 19/02/1841
  • Commandeur 16/06/1856
  • Grand Officier 14/08/1865
  • Médaille Coloniale
  • Médaille de Syrie

Sources[modifier | modifier le code]

  • (fr) Le livre d'Or de l'Algérie, Narcisse Faucon, Challamel et Cie Éditeurs Librairie Algérienne et Coloniale 1889.

Dossier de Légion d'honneur du général Beaufort d'Hautpoul.

  • Annuaires Militaires

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Ernest Louet Expédition de Syrie. Beyrouth - le Liban - Jérusalem 1860-1861 (Paris, Amyot, 1862)

• Alfred Schlicht : La France et le Liban dans la première moitié du XIXième siècle dans : Francia 11 / 1983 pp. 495-508