Charles Lyttelton (10e vicomte Cobham)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Charles Lyttelton.

Charles John Lyttleton, 10e vicomte Cobham, KG GCMG GCVO TD PC DL né à Londres le 8 août 1909 et mort le 20 mars 1977 dans la même ville, est le neuvième Gouverneur général de Nouvelle-Zélande, poste qu'il occupe de 1957 à 1962, après avoir été joueur de cricket au Worcestershire County Cricket Club de 1932 à 1939, club auquel sa famille est particulièrement liée.

Biographie[modifier | modifier le code]

Charles Lyttelton naît le 8 août 1909 à Kensington, un district de Londres. Son père, John Lyttelton, est le futur 9e vicomte Cobham[1], et il devient Membre du Parlement en 1910. La famille Lyttelton est associée au cricket et en particulier au Worcestershire County Cricket Club, fournissant au club nombre de joueurs, capitaines et dirigeants[2]. Elle a aussi des liens avec la Nouvelle-Zélande, la ville de Lyttelton devant par exemple son nom à un ascendant de Charles Lyttelton[3].

Il étudie à Eton puis au Trinity College de l'université de Cambridge[3]. Il débute en cricket répertorié « first-class » avec le Worcestershire en 1932. En 1935-1936, il participe en tant que vice-capitaine à une tournée organisée par le Marylebone Cricket Club (MCC) en Australie et Nouvelle-Zélande. Après avoir occupé le poste de manière occasionnelle les années précédentes, il est capitaine du Worcestershire de 1936 à 1939. Batteur qui prend relativement beaucoup de risques, il réussit son meilleur total de courses, 162, son seul century au niveau first-class, en 1938 contre le Leicestershire. La Seconde Guerre mondiale met fin à sa carrière mais, après le conflit, il continue à pratiquer le cricket[1].

Pendant la guerre, il combat avec le Corps expéditionnaire britannique en France en 1940 avant de commander un régiment d'artillerie à partir de 1943. Il hérite des titres de noblesse de son père, notamment vicomte Cobham, à la mort de celui-ci, en 1949[3]. Il est nommé président du Marylebone Cricket Club, instance dirigeante du cricket mondial à cette époque, pour un mandat d'un an à partir de 1954. Son grand-père, Charles Lyttelton, et son père l'ont précédé à ce poste respectivement en 1886 et 1935[2].

Photographie représentant Lord Cobham visitant un musée, en 1958.
Lord Cobham (à droite) lors d'une visite de musée en Nouvelle-Zélande, en 1958, pendant qu'il est Gouverneur général du pays.

Il devient le neuvième Gouverneur général de Nouvelle-Zélande en septembre 1957. Il reste en poste jusqu'en 1962. Trois premiers ministres se succèdent durant cette période : Sidney Holland (leurs mandats ne coïncident que de quelques jours), Keith Holyoake, Walter Nash, puis à nouveau Keith Holyoake[3]. Rentré au Royaume-Uni, il devient en 1963 trésorier du MCC mais renonce à cette responsabilité l'année suivante lorsqu'il devient Lord Lieutenant du comté du Worcestershire. De 1972 à 1977, il est chancelier de l'Ordre de la Jarretière[4]. Il est nommé président du Worcestershire CCC en 1977, mais meurt quelques jours plus tard, le 20 mars de cette année-là, dans le quartier de Marylebone, à Londres[1]. Marié le 30 avril 1942 à Elizabeth Alison Makeig-Jones, le couple a eu quatre garçons et quatre filles[3].

Honneurs et distinctions[modifier | modifier le code]

Titres de noblesse[modifier | modifier le code]

Titres de noblesse de Charles Lyttelton, hérités à la mort de son père, en 1949[4] :

  • 13e baronnet Lyttelton ;
  • 7e baron Westcote de Ballymore ;
  • 10e vicomte Cobham ;
  • 7e Lord Lyttelton, baron de Frankley ;
  • 10e baron Cobham, de Cobham.

Annexes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c (en) « Viscount Cobham », Wisden Cricketers' Almanack,‎ 1978 (lire en ligne)
  2. a et b (en) « The rise of Worcestershire », Wisden Cricketers' Almanack,‎ 1963 (consulté le 20 novembre 2011)
  3. a, b, c, d et e (en) Ian McGibbon, « Cobham, Charles John Lyttelton », Dictionary of New Zealand Biography (consulté le 20 novembre 2011)
  4. a, b et c (en) « Charles John Lyttelton, 10th Viscount Cobham », thePeerage.com (consulté le 20 novembre 2011)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :