Charles Lwanga

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saint Charles.
Charles Lwanga
Image illustrative de l'article Charles Lwanga
Charles Lwanga (au centre) et ses compagnons
Naissance 1860 ou 1865
Buganda
Décès 3 juin 1886 
Namugongo, Buganda
Nationalité Bugandais
Béatification 1920 Italie
par Benoît XV
Canonisation 18 octobre 1964 Ouganda
par Paul VI
Vénéré par Église catholique romaine
Fête 3 juin
Saint patron de l'Action pour la jeunesse catholique de l'Afrique, des convertis, des victimes de la torture

Charles Lwanga, né en 1865 et mort le 3 juin 1886, est un martyr ougandais, d'ethnie Baganda, canonisé par l'Église catholique. Né dans le royaume du Buganda, au sud de l'actuel Ouganda, il était le chef des pages à la cour du roi Mwanga II.

Biographie[modifier | modifier le code]

Mwanga exigea que ses sujets convertis au christianisme abandonnent leur nouvelle foi, et fit exécuter de nombreux catholiques et anglicans entre 1885 et 1887 ; nombre d'entre eux résidaient à la cour du roi, ou en étaient très proches, et notamment le responsable des pages, Charles Lwanga. Après un massacre d'anglicans en 1885, le prêtre catholique résidant à la cour, Joseph Mukasa, reprocha ce crime au roi. Mwanga fit décapiter Mukasa et arrêter tous ses fidèles. Lwanga baptisa ceux de ses élèves qui avaient commencé leur catéchuménat, avant d'être brûlé vif le 3 juin 1886. D'après le procès de canonisation, l'une des raisons de la colère du roi était le refus des chrétiens de participer à des actes homosexuels[1].

Vénération[modifier | modifier le code]

Charles Lwanga et ceux qui étaient morts à ses côtés furent canonisés en 1964 par le pape Paul VI. Le martyre des anglicans fut également reconnu par le pape. Aujourd'hui, Charles Lwanga - avec les autres martyrs de l'Ouganda - fait l'objet d'une dévotion toute particulière en Afrique, où de nombreux établissements scolaires et paroisses portent son nom.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Charles Lwanga dans le Dictionary of African Christian Biography.