Charles Lalo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lalo.
Envoi de Ch. Lalo à Victor Basch sur L'expression de la vie dans l'art (1933).
Ouvrage conservé à la Bibliothèque de sciences humaines et sociales Paris Descartes-CNRS.

Charles Lalo né à Périgueux en 1877 et décédé à Paris en 1953[1] , est un philosophe français du XXe siècle, spécialiste d'esthétique[2].

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Esquisse d'une esthétique musicale scientifique, 1908, Paris.
  • Les sentiments esthétiques, 1909, Paris.
  • La beauté et l´instinct sexuel,1922, Flammarion, Paris
  • L'Art et la morale, 1922, Alcan, Paris
  • L'Art et la vie sociale, 1927, Doin, Paris
  • Éléments d'une esthétique musicale scientifique, 1939?
  • Notions d'esthétique, Félix Alcan, 1927)
  • Aristote, coll. Les Philosophes, Mellottée, Paris , 1922
  • avec Anne-Marie Lalo, La faillite de la beauté ollendorff, 1923
  • L'art et la vie sociale. encyclopédie scientifique., Octave Doin, 1921
  • l'Expression de la vie dans l'art, 1933
  • Esthétique du rire, 1949

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (fr) « Charles Lalo », sur www.larousse.fr/encyclopedie (consulté le 3 août 2010)
  2. (fr) « Biographie », sur trivium.revues.org (consulté le 3 août 2010)