Charles Kenzie Steele

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Charles Kenzie Steele (17 février 1914 à Gary[1] - 1980 à Tallahassee) est un pasteur et activiste des droits civiques américain. Il fut l'un des principaux organisateur du boycott des bus de Tallahassee et un membre éminent de la Southern Christian Leadership Conference.

Jeunesse et études[modifier | modifier le code]

Steele est le fils unique d'un mineur de charbon et dès son enfance il désire devenir prêcheur et commence à prêcher dès sa quinzième année[2],[1]. Steele s'installe à Atlanta, pour étudier au Morehouse College, où il est ordonné ministre du culte, en 1938[3]. Il prêche ensuite à Toccoa et Augusta en Géorgie ainsi qu'à Montgomery en Alabama[2]. En 1952, alors qu'il part s'installer à Tallahassee pour y prêcher à la Bethel Baptist Church, il rencontre pour la première fois Martin Luther King ; les deux hommes deviendront amis[3].

Boycott des bus de Tallahassee[modifier | modifier le code]

Le boycott des bus de Tallahassee commence en mai 1956, peu après le boycott des bus de Montgomery[3]. Comme nombre d'autres boycotts lors du Mouvement des droits civiques aux États-Unis, il débute parce que les Noirs sont contraints de s'installer à l'arrière du bus et parce que deux étudiants noirs ayant refusé de céder leur place à une femme blanche sont arrêtés[4]. Une organisation se forme alors pour protester et entreprendre le boycott des bus de la ville. L'association, baptisée Inter-civic council se donne Steele comme président. Le boycott fonctionne parfaitement et le 1er juillet, les bus sont contraints de rester au dépôt faute de passagers. Steele est arrêté à plusieurs reprises durant cette période. Il prend part ensuite à de nombreuses protestations, marches et boycotts, qui aboutissent à l'intégration des Noirs dans nombre de lieux publics. Steele aide Martin Luther King à organiser la Southern Christian Leadership Conference en 1957. Steele est mort d'un cancer de la moelle osseuse en 1980à l'âge de 66 ans à Tallahassee.

Postérité[modifier | modifier le code]

Un monument à sa mémoire, le C. K. Memorial, a été érigé au 111 West Tennessee Street à Tallahassee[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Maxine Deloris Jones, p. 108
  2. a, b et c Kevin McCarthy, p. 128
  3. a, b et c Maxine Deloris Jones, p. 109
  4. Kevin McCarthy, p. 129

Bibliographie[modifier | modifier le code]