Charles-Jean-Baptiste Fleuriau de Morville

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Fleuriau.
Portrait de Charles-Jean-Baptiste Fleuriau, comte de Morville, musée national des châteaux de Versailles et de Trianon.

Charles-Jean-Baptiste de Fleuriau d'Armenonville, comte de Morville est un homme d'État français né à Paris le et mort le .

Fils de Joseph Fleuriau d'Armenonville, il fut ambassadeur en Hollande, puis Secrétaire d'État à la Marine du au , année où il fut reçu à l'Académie française.

Lorsque le cardinal Dubois entra en agonie, le duc d'Orléans envoya Fleuriau de Morville à Versailles pour mettre la main sur les papiers du mourant et, en récompense, le fit nommer à sa place Secrétaire d'État aux Affaires étrangères le 16 août 1723. Il demeura en poste jusqu'au 19 août 1727.

Sources et bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Précédé par Charles-Jean-Baptiste Fleuriau de Morville Suivi par
Joseph Fleuriau d'Armenonville
Meuble héraldique Ancre 02.svg Secrétaire d'État de la Marine Meuble héraldique Ancre 02.svg
-
Jean Frédéric Phélypeaux, comte de Maurepas
Guillaume Dubois
Ministre français des affaires étrangères
1723-1727
Germain Louis Chauvelin


Précédé par Charles-Jean-Baptiste Fleuriau de Morville Suivi par
Louis de Courcillon de Dangeau
Fauteuil 12 de l’Académie française
1723-1732
Jean Terrasson