Charles IV d'Alençon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Charles IV d'Alençon
dessin du XVIIe siècle

Charles IV de Valois, duc d’Alençon (1489 - 1525 à Lyon), était un prince de sang de la maison des Valois. Il était le beau-frère du roi François Ier et son plus proche héritier dans l'ordre de succession au trône de France. Mort sans postérité, il est le dernier représentant de la branche des Valois-Alençon.

Biographie[modifier | modifier le code]

Charles IV d'Alençon était fils de René, duc d’Alençon et comte du Perche, et de la Bienheureuse Marguerite de Lorraine-Vaudémont.

En 1497, à la mort de son grand-oncle Charles d'Armagnac, il hérite des comtés d'Armagnac et de Rodez.

Il fit sa première campagne en 1507 en Italie sous les ordres de Louis XII, notamment au siège de Gênes. Il l'accompagna à nouveau en 1509 et combattit à Agnadel, et participa aux prises de Bergame, Caravaggio, Borromeo et Crémone.

Il épousa en 1509 Marguerite d'Angoulême, fille de Charles d’Orléans, comte d'Angoulême, et de Louise de Savoie, sœur aînée de François Ier. Ils n'eurent pas d'enfants.

Son beau-frère devint roi en 1515 et il repartit une nouvelle fois en Italie, combattit à Marignan, puis défendit en 1521 la Champagne contre une expédition de Charles Quint.

En 1525, il combattit à Pavie et, après la capture du roi, commanda l’armée française. Éprouvé par la défaite, accusé d’avoir abandonné le roi, il tomba malade et mourut. Sa veuve lui succéda, écartant sa sœur Françoise de la succession.