Charles III Ferdinand de Mantoue

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Charles III, duc de Mantoue par Hyacinthe Rigaud. versailles, musée National du château

Charles III Ferdinand de Gonzague, duc de Mantoue et de Montferrat, (en italien Carlo III Ferdinando ou Ferdinando Carlo I Gonzaga), issu de la noble maison franco-italienne de Gonzague-Nevers, né le 31 août 1652 à Revere et mort le 5 juillet 1708 à Padoue.

Il fut le dixième et dernier duc de Mantoue (région de Lombardie en Italie) et le huitième duc de Montferrat (région du Piémont), ainsi que le 3e prince d'Arches.
Il fut aussi comte de Rodigo et Rivalta sous tutelle de l'Empire.

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfance[modifier | modifier le code]

Charles Ferdinand est le fils unique de Charles II de Mantoue et d'Isabelle-Claire de Tyrol. Il a 13 ans lorsqu'il succède à son père en 1665. Sa mère Isabelle assure la régence jusqu'en 1670, année des 18 ans de Charles Ferdinand.

Ce fut un prince peu rompu à l'exercice du pouvoir, indécis, également excessif dans ses goûts et ses choix qui n'étaient pas toujours forcément les bons aussi bien pour lui-même que pour le duché. Au moins son mariage, arrangé par sa mère, fut une bonne chose car il permit d'éteindre les animosités entre les familles Gonzague de Mantoue et de Guastalla, animosités qui remontaient à l'affrontement ouvert de la guerre de succession de Mantoue.

En 1670, il épouse donc Anne Isabelle (1655-1703), fille et héritière du 3e duc de Guastalla Ferdinand III et de Margherite d’Este, princesse de Modène et Reggio. Ils n'eurent pas d'enfants.

Succession de Ferdinand III[modifier | modifier le code]

En 1678, à la mort de son père Ferdinand III, Anne Isabelle devint duchesse de Guastalla et Charles Ferdinand duc tutélaire. En 1692, l'Empereur Léopold Ier déclara la succession d'Anne Isabelle illégitime et concéda le fief à son cousin et beau-frère Vincent Ier.

La soif de gloire et de renommée lui fit accumuler les erreurs. Bien que son père lui ait laissé un duché aux finances exsangues, il continua d'organiser des divertissements de cour et à dilapider le peu de finances disponibles. Il finança même, par deux fois, des expéditions en Turquie.

Mariage avec Suzanne Henriette de Lorraine[modifier | modifier le code]

Veuf en 1703, il se remaria le 8 novembre 1704 à Tortona (Montferrat) avec Suzanne Henriette de Lorraine (1686-1710), fille de Charles III, duc d'Elbeuf, et de Françoise de Montault de Navailles de 32 ans sa cadette. Ils n'eurent pas d'enfants non plus et se séparèrent dès 1706. Suzanne Henriette rentra en France.

Guerre de Succession d'Espagne[modifier | modifier le code]

Lors de la guerre de Succession d'Espagne, en 1701, il avait opté pour le parti français et assumait, pour Louis XIV, le titre, plutôt honorifique, de Général des armées françaises en Italie. Face aux troupes impériales menées par Eugène de Savoie-Carignan, il perd, en 1706, le Montferrat que le duc de Savoie Victor-Amédée II occupe. En juin 1708, l'empereur Léopold Ier confirme la possession du Montferrat par la Savoie. Avec les terres prise en 1631 lors de la guerre de succession de Mantoue, Victor-Amédée a enfin réussi à réunir le duché entier sous son autorité.
Le même mois, le 30 juin, sous l'accusation de félonie, l'empereur lui confisque le duché de Mantoue et le déchoit de son titre de Prince du Saint-Empire. Le duché sera réuni à celui de Milan dont le duc est le fils de Léopold Ier, le futur empereur Charles VI (également prétendant au trône d'Espagne). L'ensemble des deux duchés formera ce qui sera appelé la Lombardie autrichienne (Lombardia austriaca).

Il mourut six jours après avoir été déchu, le 5 juillet 1708, âgé de 55 ans. Sa mort mit un point final à la souveraineté, qui durait depuis presque quatre siècles, des Gonzague sur Mantoue.

nota : les couleurs gueules (rouge) et argent (blanc) sont celles de la ville de Mantoue ainsi que celles du Montferrat.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]