Charles Gavan Duffy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Charles Gavan Duffy 1846.JPG

Sir Charles Gavan Duffy est un poète et homme politique irlandais né le 12 avril 1816 à Monaghan dans le comté du même nom (Irlande) et mort le 9 février 1903 à Nice. Après l'échec du mouvement Jeune Irlande, il émigra en Australie et devint premier ministre de l'État de Victoria

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Duffy est le fils d'un commerçant catholique. Orphelin très jeune, il est élevé par son oncle et tureur, curé de la paroisse catholique de Castleblayney. Il étudie à l'université de St Malachy de Belfast et est admis au barreau en 1845.

Avant même son inscription, il s'était intéressé dès 1842 avec James Godkin à la question agraire. La même année il épouse Emily McLaughlin, décédée en 1845. Il se remarie l'année suivante avec Susan Hughes qui lui donnera six enfants.

Il devient une figure importante des cercles littéraires irlandais en publiant un recueil de poésie Ballad of Ireland (1843), comportant en partie ses propres poèmes[1], et différentes œuvres sur la littérature de son pays.

Jeune Irlande[modifier | modifier le code]

Article connexe : Jeune Irlande.

En 1842, il fonde à Dublin le journal The Nation avec Thomas Osborne Davis et John Blake Dillon. Tous trois étaient membres de l'Association politique Repeal Association de Daniel O'Connell exigeant le retrait de l'Acte d'Union avec l'Angleterre. Duffy est d'ailleurs brièvement emprisonné avec O'Brien à la suite d'une manifestation organisée à Clontarf dans la banlieue de Dublin.

En août 1850 Duffy fonde une Ligue pour défendre les droits des tenanciers irlandais menacés d'expulsion alors que sévit en Irlande la Grande famine. En 1852 il a été élu à la Chambre des communes comme représentant de la ville de New Ross.

Émigration en Australie[modifier | modifier le code]

En 1856, désespérant des perspectives d'indépendance pour l'Irlande, il démissionne de la Chambre des communes et émigre avec sa famille en Australie où il s'installe dans la colonie nouvellement formé de Victoria. Sa réputation politique et littéraire est appréciée parmi la communauté irlandaise nombreuse dans de la colonie. Pour les mêmes raisons, il est craint et détesté par beaucoup de protestants anglais et écossais, surtout quand il fait part de son intention de se lancer dans la politique.

Il est immédiatement été élu au Parlement de l'État. L'année suivante la chute du ministère Haines permet à John O'Shanassy de devenir le premier chef de gouvernement d'origine irlandaise de l'État de Victoria. Duffy rentre au Cabinet comme commissaire des Travaux publics. Mais ses projets de réforme agraire se heurte à l'opposition du Conseil législatif, la Chambre Haute de l'État.

Premier Ministre[modifier | modifier le code]

En 1871, Duffy mène l'opposition contre le premier ministre Sir James McCulloch lorsque le gouvernement est renversé sur la question de l'instauration d'une taxe foncière. Duffy devient à cette occasion le Premier ministre de l'État et exercera cette fonction de juin 1871 à juin en 1872.

Le Premier ministre, catholique irlandais était très impopulaire dans la majorité protestante et fut accusé de favoriser ses coreligionnaires. Il est renversé sur une motion de confiance et remplacé par le conservateur James Francis. Plus tard, Duffy cèdera la direction du Parti libéral à Graham Berry. Quand ce dernier devint à son tour Premier ministre en 1877, Duffy assura la présidence de l'Assemblée législative, poste qu'il occupa sans grand enthousiasme jusqu'en 1880.

Retrait de la vie politique[modifier | modifier le code]

Il se retire dans le sud de la France en 1880 tout en continuant à s'intéresser à la vie politique de l'Irlande et de son pays d'adoption. Il adhère au Melbourne Celtic Club association sociale et culturelle visant à promouvoir le Home Rule irlandais et la culture irlandaise.

Il a été anobli en 1873 et a fait chevalier de Ordre de Saint-Michel et Saint-Georges en 1877. Il s'est marié pour la troisième fois à Paris en 1881, à Louise Hall, et a eu quatre autres enfants de sa jeune épouse.

Sir Charles Gavan Duffy est mort à Nice en 1903, âgée de 86 ans.

Descendance[modifier | modifier le code]

Un de ses fils, John Gavan Duffy, est devenu un homme politique victorien entre 1874 et 1904. Un autre, Sir Frank Gavan Duffy, fut juge en chef de la Haute Cour d'Australie de 1931 à 1935.

Un autre fils, le juge George Gavan Duffy (né en 1882), est devenu un homme politique irlandais et plus tard (en 1936) juge à la Haute Cour irlandaise avant d'en devenir son président de 1946 jusqu'à sa mort en 1951.

Son petit-fils, Charles Gavan Duffy Leonard, était juge à la Cour suprême de Victoria, en Australie.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://adb.anu.edu.au/biography/duffy-sir-charles-gavan-3450

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Young Ireland: A Fragment of Irish History, 1840-1850 (1880)

Annexes[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Source[modifier | modifier le code]