Charles François Antoine Morren

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Ne pas confondre avec son fils Charles Jacques Édouard Morren (1833-1886)
Charles François Antoine Morren00.jpg

Charles François Antoine Morren est un naturaliste belge, né le 3 mars 1807 à Gand et mort le 17 décembre 1858 à Liège.

Après des études à Gand et à Bruxelles, il obtient un titre de docteur en 1829. En 1833, il enseigne la physique à l’université de Gand puis la botanique à l'université de Liège. Il dirige également le jardin botanique de Liège.

Il est célèbre pour avoir découvert la fécondation artificielle de la vanille en 1836.

Parmi ses travaux, il faut citer :

  • Essai sur l'influence de la lumière dans la manifestation des êtres organisés (1835).
  • Études d'anatomie et de physiologie végétales (1841).
  • Notions élémentaires de sciences naturelles (1844).
  • Lobelia (1851).

Il est le rédacteur en chef de l’Horticulteur belge de 1833 à 1836, des Annales de la Société royale d'agriculture et de botanique de Gand de 1845 à 1849, du Journal d'agriculture pratique de 1848 à 1855 et de La Belgique horticole, journal des jardins et des vergers de 1851 à 1855.

John Lindley (1799-1865) lui dédie, en 1838 le genre Morrenia de la famille des Asclépiadacées et originaire d'Amérique du Sud.


C.Morren est l’abréviation botanique officielle de Charles François Antoine Morren.
Consulter la liste des abréviations d'auteur ou la liste des plantes assignées à cet auteur par l'IPNI