Charles Ephrussi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Charles Ephrussi (Leon Bonnat, 1906)

Charles Ephrussi est un critique et collectionneur d'art russe naturalisé français, né le 24 décembre 1849 à Odessa (Russie) et mort le 30 septembre 1905 à Paris.

Biographie[modifier | modifier le code]

Charles Ephrussi est issu d'une famille de banquiers d'appartenance juive et originaires d'Odessa en Russie. Il vient à Paris vers 1871 et fréquente les salons de Mme Émile Straus, Madeleine Lemaire et la princesse Mathilde. Il est le frère de Jules Ephrussi.

Après avoir collectionné les estampes japonaises, il devient un grand amateur de peinture moderne, il fréquente les ateliers de Degas, Manet, Monet, Puvis de Chavannes et leur achète des toiles dont il orne les murs de son hôtel particulier du 11 avenue d'Iéna.

Il contribue à lancer Pierre-Auguste Renoir et apparaît probablement, coiffé d'un haut-de-forme noir, au fond de la célèbre toile du peintre, dont il fit l'acquisition, Le déjeuner des canotiers.

En 1880, il commande à Manet un tableau représentant une botte d'asperges. Ephrussi est si content du tableau qu'au lieu de verser les 800 francs convenus, il envoie 1 000 francs à Manet. Ce dernier, en remerciement, réalise pour lui un second tableau, représentant une seule asperge.

Ephrussi est également un bon connaisseur de peinture ancienne : il est notamment l'auteur d'un essai estimé sur Albrecht Dürer et ses dessins.

Il possède la Gazette des Beaux-Arts à laquelle collaborent Taine, Gustave Geffroy, Bourget, Laforgue, Berenson. Jules Laforgue lui sert de secrétaire pour son Albrecht Dürer et ses dessins puis devient, entre autres par son entremise, lecteur de l'impératrice Augusta.

Ami de Marcel Proust, il est douteux qu'il ait inspiré ce dernier, comme l'a affirmé Robert de Montesquiou, pour le personnage de Charles Swann dans À la recherche du temps perdu. Bien qu'esthète, ce célibataire n'était en effet réputé ni bel homme, ni dandy.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]