Charles Ehresmann

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
De gauche à droite : Georges Reeb, Paul Vincensini et Charles Ehresmann en 1949 à Oberwolfach

Charles Ehresmann est un mathématicien alsacien, né à Strasbourg le et mort à Amiens le .

Biographie[modifier | modifier le code]

Il a fait ses études de mathématiques à l'École normale supérieure de 1924 à 1927. Agrégé en 1927, il enseigne ensuite au lycée de Rabat jusqu'en 1929. Il poursuit ses recherches, à Paris, à Göttingen et à Princeton. Il soutient une thèse de docteur d'État en 1934 : Sur la topologie de certains espaces homogènes. Charles Ehresmann a aussi fait partie du groupe Bourbaki.

Charles Ehresmann a ensuite été chargé de recherches au Centre national de la recherche scientifique de 1934 à 1939. Il a exercé comme maître de conférences à la faculté des sciences de Strasbourg, repliée à Clermont-Ferrand pendant la Seconde Guerre mondiale, de 1939 à 1955. Il a ensuite enseigné à la Sorbonne de 1955 puis, après la création de plusieurs universités en 1969, il a été affecté à l'université Paris VII - Diderot, où il est resté jusqu'en 1975. Bien qu'ayant officiellement pris sa retraite, il a été chargé de cours à l'université de Picardie de 1975 à 1978.

Il a aussi été invité à l'étranger pour enseigner et donner des conférences, aux États-Unis (Yale, Princeton, Lawrence), au Brésil (Rio de Janeiro, São Paulo), en Argentine (Buenos Aires), au Mexique (Mexico), au Canada (Montréal) et en Inde (Bombay).

Il a dirigé entre autres les thèses de Jacques Feldbau, André Haefliger, Paulette Libermann (de), Valentin Poénaru, Georges Reeb, Wu Wen-Tsün (en).

Honoré de nombreuses distinctions françaises et étrangères, il a aussi reçu le titre de docteur honoris causa de l'université de Bologne.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Charles Ehresmann est l'auteur de deux livres :

  • Catégories et structures, Paris, Dunod, 1965
  • Algèbre, Paris, CDU, 1969

Il a aussi rédigé plusieurs cours pour les universités dans lesquelles il a travaillé.

On lui doit plus d'une centaine d'articles. La plupart d'entre eux ont été réédités dans l'ouvrage suivant par les soins de sa veuve.

Œuvres complètes et commentées, éditées par Andrée Charles-Ehresmann, Amiens, Imprimerie Evrard, 1984, 4 vol. (Ces Œuvres complètes sont en réalité des suppléments à la revue Cahiers de Topologie et Géométrie Différentielle Catégoriques (en) fondée en 1957 par Ehresmann.)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

(en) Charles Ehresmann sur le site du Mathematics Genealogy Project