Charles Dupaty

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Dupaty.

Charles Dupaty

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Autoportrait, 1808

Naissance 29 septembre 1771
Bordeaux
Décès 12 novembre 1825
Paris
Nationalité Français
Activités sculpture
Maîtres François-Frédéric Lemot
Récompenses Premier Prix de Rome 1799

Charles Dupaty ou Louis-Marie-Charles-Henri Mercier Dupaty est un sculpteur français né à Bordeaux le 29 septembre 1771 et mort à Paris le 12 novembre 1825, âgé de 54 ans[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Tombe de Charles Dupaty au cimetière du Père-Lachaise à Paris

Fils aîné du magistrat Jean-Baptiste Mercier Dupaty et frère aîné de l'écrivain Emmanuel Dupaty, il est destiné à la magistrature, mais préfère finalement les arts. Il étudie la sculpture sous François-Frédéric Lemot et obtient le Premier Grand Prix de Rome de sculpture en 1799 avec Périclès venant visiter Anaxagoras, ex æquo avec Antoine Mouton dit Moutoni, le second prix revenant à Edme Gaulle. Il choisit d'aller se perfectionner en Italie et est nommé à son retour membre de l'Institut de France en 1816, puis professeur à l'École nationale supérieure des beaux-arts le 16 avril 1823 en remplacement de Jean-Antoine Houdon et il aura pour successeur l'année suivant son décès: Jean-Pierre Cortot[2].

Œuvres[modifier | modifier le code]

(liste non exhaustive)

Dessins, aquarelles[modifier | modifier le code]

Sculptures[modifier | modifier le code]

Statue équestre de Louis XIII, commencée par Dupaty et terminée par Cortot, place des Vosges à Paris

Parmi les œuvres de l'artiste, on peut citer :

Salons[modifier | modifier le code]

Expositions[modifier | modifier le code]

Prix, récompenses[modifier | modifier le code]

Musées, monuments[modifier | modifier le code]

Élèves[modifier | modifier le code]

Note et références[modifier | modifier le code]

  1. Son prénom usuel était Charles et non pas Louis, comme le donne, par erreur, de nombreuses sources. Sur sa tombe au cimetière du Père-Lachaise est gravé le nom « CHARLES DUPATY » au-dessus d’un médaillon le représentant de profil (voir photo ci-contre).
  2. Frédéric Chappey, Les Professeurs de l'École des Beaux-Arts (1794-1873), dans Romantisme, n°93.pp. 95-101
  3. Dahesh museum of art
  4. « Le jardin des plantes d'Orléans », base Mérimée, ministère français de la Culture

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Marie-Nicolas Bouillet et Alexis Chassang (dir.), « Charles Dupaty » dans Dictionnaire universel d’histoire et de géographie,‎ 1878 (Wikisource)
  • Catalogue d'exposition, Skulptur aus dem Louvre. Sculptures françaises néo-classiques. 1760 - 1830, Paris, musée du Louvre, 23 mai - 3 septembre 1990, p. 316.
  • Simone Hoog, (préface de Jean-Pierre Babelon, avec la collaboration de Roland Brossard), Musée national de Versailles. Les sculptures. I- Le musée, Réunion des musées nationaux, Paris, 1993.
  • Pierre Kjellberg, Le Nouveau guide des statues de Paris, La Bibliothèque des Arts, Paris, 1988.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]