Charles Carroll Colby

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Colby (homonymie)
Charles Carroll Colby

Charles Carroll Colby C.P. (10 décembre 1827-10 janvier 1907) fut un auteur, avocat, homme politique fédéral et un homme d'affaires canadien ayant surtout œuvré dans le domaine minier, des chemins de fer et des machines à écrire.

Né à Derby dans le Vermont aux États-Unis, M. Colby immigra dans la municipalité bas-canadienne de Stanstead. Après avoir étudié au Dartmouth College dans le New Hampshire, il fut nommé au Barreau du Québec en 1855.

Élu député libéral-conservateur dans la circonscription fédérale de Stanstead en 1867, il fut réélu en 1872, 1874, 1878, 1882, 1887 et en 1889. Il fut défait en 1891.

Durant son passage à la Chambre des communes, il fut président du Conseil privé de 1889 à 1891. Il fut également l'un des partisans de l'introduction de tarifs douaniers en réponse à ceux imposés par les États-Unis.

Il fut aussi un administrateur du Stanstead College, directeur de plusieurs compagnies de chemins de fer et vice-président de la Ligue québécoise de modération et de prohibition. Il écrivit l'ouvrage Parliamentary governement in Canada publié à Montréal en 1886.

En tant qu'homme d'affaire, il a été administrateur et bailleur de fonds dans plus de 20 compagnies, dont plusieurs n'ont jamais vu le jour.

En 1859, il fit bâtir Carrollcroft, sa résidence de Stanstead qui abrite à présent le Musée Colby-Curtis.

Voir aussi[modifier | modifier le code]