Charles Brunier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Charles Brunier
Naissance 31 mai 1901
Paris
Décès 26 janvier 2007 (à 105 ans)
Domont
Origine Drapeau de la France France
Grade Adjudant-chef
Conflits Première Guerre mondiale
Seconde Guerre mondiale
Distinctions Croix de guerre 1914-1918
Croix de guerre 1939-1945
Médaille des FFL

Charles Armand Brunier est un aventurier et soldat français, né le 31 mai 1901 à Paris 16e[1], et mort le 26 janvier 2007 à Domont (Val-d'Oise) à l'âge de 105 ans.

Biographie[modifier | modifier le code]

Combattant de la Première Guerre mondiale en Syrie, ce qui lui vaudra d'être décoré de la Croix de Guerre, Charles Brunier est condamné le 17 juillet 1923 aux travaux forcés à perpétuité pour le meurtre d'un souteneur, et envoyé au bagne de Guyane situé sur l'Île du Diable. Il s'en évadera à plusieurs reprises : en 1925, 1926 et 1928. Sa troisième escapade le ramenant à l'Île du Diable, il y rencontre Henri Charrière avec qui il tentera une nouvelle évasion en 1936.

Enfin, sa dernière évasion en 1939 l'amènera au Mexique. C'est là que dans une taverne, il entend en juin 1940 l'appel du Général de Gaulle. Il s'engage alors dans les Forces françaises libres, d'abord en tant que pilote au sein du « Commando Mexique », où il est chargé de repérer les sous-marins allemands dans la mer des Caraïbes. Plus tard, il rejoint les troupes du général Leclerc dans sa campagne d'Afrique. Décoré personnellement par le général de Gaulle, il termine la guerre avec le grade d'adjudant-chef. À la fin du conflit, il est renvoyé au bagne dont il ne sortira qu'en 1948, bénéficiant d'une grâce pour « conduite émérite au cours des hostilités ».

En 1993, il est accueilli dans la maison de retraite de Domont.

Papillon[modifier | modifier le code]

Charles Brunier a fait la une de l'actualité en 2005 en déclarant que le livre Papillon, écrit par Henri Charrière et adapté au cinéma sous le même titre en 1973, était le récit de ses propres aventures et non celles de Charrière. S'il est maintenant certain que le récit d'Henri Charrière n'est pas autobiographique, il semble que cet ouvrage soit un amalgame de récits de plusieurs bagnards, que l'auteur a ramenés à la première personne du singulier. À l'actif de Charles Brunier, il existe de fortes similitudes entre le personnage de « Papillon » et l'ancien des FFL, comme son tatouage et son pouce atrophié.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Archives de l’état civil de Paris en ligne, acte de naissance no 16/649/1901