Charles Bordes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bordes.
Page d’aide sur l’homonymie Pour l’article homophone, voir Charles Borde.
Charles Bordes

Charles Bordes, né à Vouvray (Indre-et-Loire) le 12 mai 1863 et mort à Toulon le 8 novembre 1909, est un professeur et compositeur français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Élève de Marmontel pour le piano et de César Franck pour la composition. Il fut organiste et maître de chapelle à Nogent-sur-Marne (1887-1890). En 1890 il est maître de chapelle à l'église Saint-Gervais (Paris) où il crée la chorale des chanteurs de Saint-Gervais et organise Les semaines saintes de Saint-Gervais (1892), pendant lesquelles la messe est accompagnée de musiques italiennes ou françaises de la Renaissance.

En 1889-90 il publie Archives de la tradition basque, une collecte de chants populaires, commandée par le ministère de l'instruction publique. ses publications musicales basques sont " dix cantiques populaires basques " en dialecte souletin.

Le 15 octobre 1896 est inaugurée la Schola Cantorum, une société de musique sacrée qu'il fonde avec Vincent d'Indy et Alexandre Guilmant. On y redécouvrira le plain-chant, Palestrina, Josquin des Prés, Victoria. Il fonde ensuite les Schola Cantorum d'Avignon (1899) et de Montpellier (1905).

Source[modifier | modifier le code]