Charles Bennett (scénariste)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Charles Bennett.

Charles Bennett (né le 2 août 1899 à Shoreham-by-Sea dans le Sussex et mort le 15 juin 1995 (à 95 ans) à Los Angeles) est un acteur et scénariste britannique, surtout connu pour son travail avec Alfred Hitchcock dans les années 1930[1],[2].

Il a été nommé pour l'Oscar du meilleur scénario original en 1940.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Shoreham-by-Sea dans le Sussex, Charles Bennett a servi durant la première guerre mondiale, puis a été acteur de théâtre et auteur. Il rencontre le succès avec sa première pièce Blackmail jouée au théâtre par Tallulah Bankhead en 1928 puis adaptée au cinéma par Alfred Hitchcock en 1929; ce film est considéré généralement comme le premier film britannique parlant.

Il a été sous contrat avec British International en 1930 et 1931, et a travaillé pour différents producteurs comme George King. Son association avec Hitchcock continue durant les années 1930, avec notamment L'Homme qui en savait trop, Les 39 Marches (The 39 Steps), Agent secret (Sabotage), et Jeune et innocent (Young and Innocent). C'est lui qui présente David O. Selznick à Hitchcock[3]. Il a par la suite écrit de nombreux scénarios pour Hollywood. Il travaille pour la dernière fois avec Hitchcock en 1942, mais ils resteront amis[4]. A partir des années 1960, il travaille pour la télévision.

Il meurt à Los Angeles en 1995.

Filmographie[modifier | modifier le code]

En tant qu'acteur[modifier | modifier le code]

  • 1915 : John Halifax, Gentleman
  • 1917 : Done in Oil (court métrage)
  • 1917 : Hobbled Hearts (court métrage)
  • 1935 : Les 39 Marches

En tant que scénariste[modifier | modifier le code]

En tant que réalisateur[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Hitchcock’s Partner in Suspense: The Life of Screenwriter Charles Bennett[5]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Source de la traduction[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]