Charles-Louis d'Orléans

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Blason du duc de Chartres : d'azur à la fleur de lys d'or au lambel de gueules.

Charles-Louis d'Orléans, de son nom complet Charles-Louis Henri Foulques Benoît Elzéar Jean Marie d’Orléans, « petit-fils de France » et « duc de Chartres », est né le 28 juillet 1972 à Neuilly-sur-Seine. Membre de la maison d’Orléans, c'est un banquier qui exerce, depuis 2009, la charge de vice-président de la banque JPMorgan Chase, à Paris.

Famille[modifier | modifier le code]

Charles-Louis d'Orléans est le fils aîné du prince Jacques d'Orléans (1941), « duc d'Orléans », et de son épouse Gersende de Sabran-Pontevès (1942). Par son père, il est donc le petit-fils d'Henri d'Orléans (1908-1999), « comte de Paris » et prétendant orléaniste au trône de France, et de son épouse, la princesse franco-brésilienne Isabelle d'Orléans-Bragance (1911-2003) tandis que par sa mère il descend de la Maison de Sabran.

Le 21 juin 1997, le prince Charles-Louis épouse la Grecque Iléana Mános (1970), arrière-petite-fille de Konstantínos Mános (1869-1913) et petite-nièce de la princesse Aspasía de Grèce (1896-1972), épouse du roi Alexandre Ier de Grèce (1893-1920). De ce mariage naissent cinq enfants :

  1. Philippe (1998)[1] ;
  2. Louise (1999) ;
  3. Hélène (2001) ;
  4. Constantin (2003) ;
  5. Isabelle (2005).

Biographie[modifier | modifier le code]

Après plusieurs années passées en Amérique latine au sein du Grupo Clarin et de Santander Investment, le « duc de Chartres » est nommé vice-président au sein du département Fusions et Acquisitions de Lazard, à Paris. Il exerce ensuite comme directeur au sein du département gestion de fortune de Rothschild & Cie à Paris avant d'être nommé vice-président et banquier privé senior au sein de l'équipe banque privée de JPMorgan Chase en France en 2009.

Titulature[modifier | modifier le code]

  • 28 juillet 1972 : Son Altesse royale le prince Charles-Louis d'Orléans, « petit-fils de France »
  • 21 juin 1997 : Son Altesse royale le prince Charles-Louis d'Orléans, « petit-fils de France », « duc de Chartres »

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Philippe de Montjouvent, « S.A.R. le Prince Jacques de France, Duc d'Orléans » dans Le comte de Paris et sa descendance, Du Chaney Eds, Paris, 1998, p. 325-342 (ISBN 2913211003).
  • Isabelle, « comtesse de Paris », Mon bonheur d'être grand-mère, Robert Laffont, Paris, 1999.

Couvertures de magazine[modifier | modifier le code]

  • « Chez le duc et la duchesse d'Orléans - Les premières photos du petit prince Charles-Louis » dans Point de vue - Images du monde n°1252 du 11 août 1972
  • « Le Duc et la Duchesse d'Orléans reçoivent Point de vue » dans Point de vue - Images du monde n°1399 du 16 mai 1975
  • « Charles-Louis d'Orléans et Iléana Manos - Mariage royal en Grèce » dans Point de vue n°2554 du 2 juillet 1997

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Traditionnellement, le fils aîné du duc de Chartres est titré duc de Valois mais à ce jour, Philippe n'a pas encore reçu ce titre.