Charles-Hyacinthe Hugo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections Pour les personnes ayant le même patronyme, voir Hugo.

Charles-Hyacinthe Hugo (Saint-Mihiel, 20 septembre 1667 - Étival-Clairefontaine, 2 août 1739), en religion Charles-Louis, fut à la fois abbé prémontré d'Étival dans les Vosges et un éminent historien de son ordre.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il fit profession chez les Prémontrés de Sainte-Marie-Majeure de Pont-à-Mousson en 1685 et devint docteur en théologie. Remarqué par le duc de Lorraine Léopold Ier, il fut nommé historiographe du duché et conseiller d'état.

Devenu abbé d'Étival en 1722, il fit installer une imprimerie dans l'abbaye pour faciliter la publication de ses écrits. Hugo écrit beaucoup, dans une perspective de glorification de la Lorraine. On lui attribue par exemple un ouvrage parut en 1697 à La Haye et intitulé Défense de la Lorraine contre les prétentions de la France. Ses prises de positions tranchées dans la plupart de ses écrits, ajoutées à son caractère peu conciliant, lui vaudront des ennuis avec la hiérarchie politique et ecclésiastique. De nombreux pamphlets anonymes lui sont attribués et sont condamnés en France et en Lorraine.

Il compose également des vies des ducs René Ier, Jean II, René II, Nicolas et Charles IV qui resteront manuscrites. Il est également l'auteur d'une Vie de Charles V, qui sera imprimée.

En qualité d'historiographe du duché de Lorraine, il devait composer l'Histoire de la Lorraine, mais ses démêlés politiques et religieux lui ont fait retirer ce projet au profit de son ami Dom Calmet, abbé de Senones. Malgré leur rivalité, les deux hommes n'ont « cessé d'être amis et intimement unis […] par les liens d'une sincère amitié, qui a duré jusqu'à la mort »? si l'on en croit Dom Calmet.

Son principal ouvrage intitulé Sacri et canonici ordinis praemonstratensis annales, publié en 1734-1736, peut être considéré comme la première étude critique sur l'histoire de l'ordre de Prémontré.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Attribuées au P. Hugo

  • Défense de la Lorraine contre les prétentions de la France, où l’on fait voir tout ce qui s’est paßé, de siècle en siècle, de plus remarquable sur ce sujet, traduite du Latin par Jean-Pierre Louis P. P., La Haie, 1697.

Sources[modifier | modifier le code]

  • T. de Morembert, « Hugo (Charles-Hyacinthe) » dans Dictionnaire de Biographie Française, vol. 17, Paris,‎ 1989 [détail des éditions] , col. 1443
  • Dom Augustin Calmet, Bibliothèque Lorraine