Charles-François d'Hallencourt de Dromesnil

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Charles-François d'Hallencourt de Dromesnil
Biographie
Naissance
Neuville-sur-Ailette
Décès
à Verdun
Évêque de l’Église catholique
Consécration épiscopale par le Cardinal Louis-Antoine de Noailles
Dernier titre ou fonction Évêque de Verdun
Évêque de Verdun
Évêque d'Autun
Précédent Charles Andrault de Maulévrier-Langeron Antoine-Francois de Bliterswijk de Montcley Suivant

Ornements extérieurs Evêques.svg
Blason Hallencourt.svg
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Charles-François d'Hallencourt de Dromesnil, comte de Verdun, prélat et prince du Saint Empire, fils d'Emmanuel Joseph d'Hallencourt, marquis de Dromesnil, et de Magdeleine Françoise Anne Louise de Proisy, est né à Neuville-sur-Ailette (Picardie) le 24 octobre 1674.Un mariage à Vézilly (Aisne)Le 2 mars 1699 à Dame Louise Césarie de Conflant, Marquise de Marfontaine , Il est mort à Verdun le 16 mars 1754.

Biographie[modifier | modifier le code]

Palais épiscopal de Verdun

Nommé évêque d'Autun le 26 janvier 1711, il succéda à Hippolyte de Béthune à la tête de l'évêché de Verdun le 1er juin 1721 (93ème évêque de Verdun).

On lui doit la construction, à partir de 1724, du palais épiscopal de Verdun qui prit forme sous la direction de Robert de Cotte, architecte de Louis XV. Ce splendide palais abrite de nos jours le Centre mondial de la paix. Sa fièvre bâtisseuse lui valut dès lors le surnom de "maçon mitré".

Armes[modifier | modifier le code]

D'argent à une bande de sable, côtoyée de deux cotices du même.