Charity school

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
La Blue coat school (dans le cas présent, il s'agit de la Christ's Hospital, à Londres, dessinée par Auguste Charles Pugin et Thomas Rowlandson pour l'ouvrage Microcosm of London de Rudolph Ackermann (1808-1811). L'image montre le Grand Hall le jour de la Saint Matthieu, le 21 septembre. Deux grands élèves destinés à recevoir des bourses pour l'Université d'Oxford et l'Université de Cambridge — connus sous le nom de Grecians, faisaient des oraisons louangeant l'école, l'une en latin et l'autre en anglais.

En Angleterre, une Charity school (« école de charité »), également appelée Blue coat school (« école des manteaux bleus ») était initialement un type d'école primaire (elementary school) construite et entretenue dans différentes paroisses, par la contribution volontaire de ses habitants, dans le but d'enseigner aux enfants pauvres les rudiments indispensables de l'éducation, et en particulier, la lecture et l'écriture.

Elles étaient en général administrées par des institutions religieuses, qui fournissaient aux élèves vêtements et éducation, gratuitement ou pour une modeste contribution. Dans la plupart des Charity schools, le placement des enfants à leur sortie de l'école était pris en charge par ces mêmes institutions charitables.

Les Charity schools apparurent tout d'abord à Londres, et se répandirent ensuite à travers la plupart des zones urbanisées de l'Angleterre et du Pays de Galles. En 1710, le décompte des Charity schools à Londres et autour de Londres était le suivant :

  • nombre d'écoles : 88 ;
  • garçons éduqués : 2181 ;
  • filles éduquées : 1221 ;
  • garçons placés comme apprentis : 967 ;
  • filles : 407.

Lorsqu'arriva le XIXe siècle, les écoles primaires anglaises étaient pour l'essentiel des Charity schools.

Blue coat schools selon l'ordre de leur fondation[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]