Charge d'espace

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La charge d'espace est un nuage d'électrons, situé dans un espace qui peut être, un vide, un gaz, un liquide ou un solide. Bien que le plus souvent cet effet soit rencontré dans le vide avec les tubes électroniques.

Dans le vide[modifier | modifier le code]

Lorsqu'un objet métallique placé dans le vide est chauffé jusqu'à l'incandescence, l'énergie est suffisante pour que les électrons agités, puissent quitter la surface du métal, formant un nuage d'électrons. Ce nuage est chargé négativement, et peut être attiré par n'importe quel objet chargé positivement environnant, dans ce cas, le nuage est en fait un courant électrique circulant dans le vide.

Cet effet fut d'abord observé par Thomas Edison, c'est pour cela qu'il est parfois appelé effet Edison.

La charge d'espace est une propriété de tous les tubes à vide. Cela rend la conception des montages parfois plus facile ou parfois plus difficile. Par exemple, la charge d'espace limite le gain des triodes, car elle entrave le déplacement du flux d'électrons entre la cathode et l'anode.

D'un autre côté, la charge d'espace génère un champ électromagnétique négatif, qui peut être utilisé pour la polarisation du tube.

Dans les autres milieux[modifier | modifier le code]

Une charge d'espace peut aussi se produire dans un liquide, un solide ou un gaz. Par exemple lorsqu'un gaz est entre deux électrodes possédant une différence de potentiel importante, les charges électriques se dispersent autour des électrodes, formant des zones de charges.


Voir aussi[modifier | modifier le code]