Chardon penché

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le chardon penché (Carduus nutans) est une plante bisannuelle de la famille des Astéracées commune en Europe.

Autres noms vernaculaires : chardons aux ânes, cardinal.

Description[modifier | modifier le code]

Carduus nutans

C'est une plante épineuse à port dressé qui peut atteindre un mètre de haut. Sa racine pivotante est assez développée. Les feuilles ont un limbe découpé et bordé d'épines nombreuses. Elle se prolongent en ailes sur la tige.

Les fleurs, rose pourpre, parfois blanches, sont réunies en capitules de 3 à 5 cm de diamètre, qui prennent un port penché lorsqu'ils sont épanouis. Elles sont toutes tubulées stamino-pistillées et donnent des akènes équipés de pappus. L'involucre est constitué de bractées nombreuses terminées par une épine simple, forte et piquante, les plus extérieures, étalées et renversées, rayonnent autour du capitule.

Sous espèces[modifier | modifier le code]

  • Carduus nutans ssp. alpicola (Gillot) Chass. & Arènes - Chardon des Alpes
  • Carduus nutans ssp. leiophyllus (Petrovic) Stojanov
  • Carduus nutans ssp. macrocephalus (Desf.) Nyman
  • Carduus nutans ssp. nutans L. - Chardon penché
  • Carduus nutans subsp. platylepis (Rchb. & Saut.) Nyman - Chardon à bractées larges

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

  • Organes reproducteurs :
  • graine :
  • Habitat et répartition :
    • Habitat type : friches vivaces xérophiles, médioeuropéennes, mésothermes
    • Aire de répartition : eurasiatique
    • très aimé par les chardonneret

données d'après : Julve, Ph., 1998 ff. - Baseflor. Index botanique, écologique et chorologique de la flore de France. Version : 23 avril 2004.

Origine et distribution[modifier | modifier le code]

Chardon penché

Cette espèce est spontanée dans une vaste zone de l'ancien monde incluant :

Elle s'est largement naturalisée dans tous les pays tempérés.

C'est une plante assez commune dans toute la France, ainsi qu'en Belgique.

Le chardon penché est une mauvaise herbe typique des friches récentes et des bords de champs labourés. Il s'établit au printemps et forme la première année une rosette de feuilles aplatie au sol (qui de ce fait résiste au fauchage dans les prairies) et n'émet sa tige florifère que la seconde année.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :