Charachka

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Une charachka (au pluriel charachki, russe : шара́шка IPA: [ʂʌˈraʂkə]) était le nom informel de laboratoires secrets soviétiques, appartenant au système du goulag. Leur premier nom fut « bureaux spéciaux de construction » avant d'être intégré dans le « Quatrième Département spécial » du NKVD. Un millier de scientifiques, d'ingénieurs et de techniciens devaient y travailler[1], parmi lesquels le renommé Andreï Tupolev.

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • Alexandre Soljenitsyne, Le Premier cercle, roman dans lequel Soljenitsyne décrit la vie dans une charachka.
  • Chariaguine (pseudonyme), En prison avec Tupolev, description d'une charachka (othographiée « charaga ») dédiée à l'aéronautique ou on trouve Tupolev, Sergueï Korolev, etc.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Anne Applebaum, Goulag : Une histoire, 2005, p.150