Char super-lourd

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le char super-lourd est un type de char d'assaut, défini par opposition aux autres types de char (char léger, char moyen, char lourd). Il dépasse une certaine masse, variable selon le pays constructeur et selon les époques. La plupart du temps, ces projets n'ont pas dépassé la planche à dessin.

Maquette du projet britannique Flying Elephant de la Première Guerre mondiale. Jamais construit, il aurait pesé une centaine de tonnes.

Apparition du type[modifier | modifier le code]

Genèse[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Histoire du char de combat.

Après l'apparition du char d'assaut moderne lors de la Première Guerre mondiale, les ingénieurs militaires explorent pendant l'entre-deux-guerres les différentes possibilités de ce type nouveau. Parmi leurs sources d'inspiration, les vaisseaux de la marine en constituent une, qui a fortement plu aux concepteurs. Le terme de « cuirassé terrestre » revient ainsi dans plusieurs projets.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Le char super-lourd de l'entre-deux-guerres possède trois caractéristiques principales :

  • Sa masse : sur la planche à dessin, il fait souvent plus de cent tonnes ;
  • Son blindage : épaisseur très importante (de l'ordre de 100 mm), il protège le char de la majorité des armes lourdes qui peuvent engager en tir direct un tel engin ;
  • Sa vitesse : du fait de sa masse très importante, et malgré une motorisation souvent largement dimensionnée, l'engin ne dépasse que rarement les 10 km/h.

L'ensemble de ces caractéristiques font de lui un char - ou plutôt un projet - très impressionnant, pouvant avoir un fort impact psychologique sur l'ennemi. On lui attribue pour cela la mission de char de rupture. Toutefois, ses dimensions importantes et sa faible vitesse font de lui une cible facile. Et si les armes antichars disponibles sont pour la plupart inefficaces contre lui, l'artillerie sait en venir à bout.

Le char britannique Tortoise (79 tonnes) est resté à l'état de prototype (Musée des blindés de Bovington).

Exemples[modifier | modifier le code]

Allemagne 
  • Le E-100, char de 100 t, projet de la Seconde Guerre mondiale, jamais achevé.
  • Le Panzerkampfwagen VIII Maus (en allemand : souris), char de 188 t, projet de la Seconde Guerre mondiale, dont deux prototypes ont été construits, sans jamais rejoindre le front.

Projets ultérieurs[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :