Char Fiat M15/42

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Char Fiat M15/42
Un char de combat italien M15/42 exposé au Musée des blindés de Saumur, France.
Un char de combat italien M15/42 exposé au Musée des blindés de Saumur, France.
Caractéristiques de service
Service Flag of Italy (1861-1946).svg Italie
Utilisateurs Flag of Italy (1861-1946).svg Italie
Drapeau de l'Allemagne nazie Reich allemand
Conflits Seconde Guerre mondiale
Production
Année de conception 1943-1945?
Constructeur Fiat
Production 1943 - 1944
Unités produites 128
Caractéristiques générales
Équipage 4
Longueur 4,92 m
Largeur 2,20 m
Hauteur 2,40 m
Masse au combat 15,5 tonnes
Armement
Armement principal Un canon 47/32 M35 de 47 mm alimenté par 111 obus.
Armement secondaire 4 mitrailleuses Breda M38 de 8 mm.
Mobilité
Moteur Un SPA 15-TM-40 de 8 cylindres à essence.
Puissance 192 chevaux.
Suspension 2 bogies de 4 roues chacun et des ressorts plats de forme semi-elliptique.
Vitesse sur route 40 km/h.
Puissance massique
Autonomie 200 km.

Le char Fiat M15/42 est un char moyen de 15 tonnes employé par l'armée italienne à partir de 1943 et durant toute la Seconde Guerre mondiale par la suite. Sa dénomination officielle était exactement la suivante: Carro Armato M15/42 (en français "Char armé M15/42"), ce qui explicite le type de véhicule (« Carro Armato »; char), sa catégorie (« M » pour « Medio »; moyen), sa masse en tonnes (15) et l'année à laquelle il fut adopté par l'armée italienne pour la première fois (1942).

Développement et caractéristiques[modifier | modifier le code]

Le M15/42 était un char moyen qui fut développé à partir du M13/40 et du M14/41; il fut ainsi construit pour la première fois en janvier 1943. Il possédait un moteur plus puissant et des filtres à air pour permettre à l'équipage de mieux affronter et résister aux dures conditions de vie du désert. Mais au moment où il entra en service, il se révéla déjà obsolète par rapport aux blindés alliés. Son armement se composait d'un canon de 47 mm ainsi que de 4 mitrailleuses Breda 38 de 8 mm.

La tourelle avait un canon de 47 mm amélioré et donc plus efficace en comparaison de celui du M13/40, avec une possibilité d'élévation de +20 degrés et d'une dépression de -10 degrés. La tourelle pouvait en outre pivoter à 360 degrés et était actionée par un moteur électrique. Une mitrailleuse Modèle 38 de 8 mm était montée dans le même axe que celui du canon de 47 mm, alors qu'une autre identique était placée sur le toit de la tourelle pour servir en tant que défense anti-aérienne.

Déploiement et engagement militaire[modifier | modifier le code]

90 chars M15/42 furent ainsi construits avant l'armistice italien de septembre 1943, à travers lequel ils furent employés par la division blindée Ariete contre les forces allemandes à Rome. Par la suite, ils furent confisqués et utilisés par les allemands, qui construisirent eux-mêmes 28 autres chars M15/42 supplémentaires, sous la dénomination Panzerkampfwagen M15/42 738(i).

Sources[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Chris Bishop, The Encyclopedia of Weapons of World War II, Barnes & Noble, New York, 1998. ISBN 0-7607-1022-8.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]