Chapelle de Roselend

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La Chapelle de Roselend, est un édifice religieux dédiée à Sainte-Madeleine, datant du XXe siècle, située sur les contreforts du barrage de Roselend.

Histoire[modifier | modifier le code]

À l'origine, il existait une chapelle de type roman dans le hameau de Roselend . Celle-ci était dédiée à la Saint Marie-Madeleine. Un document du XIIIe siècle parle d'une chapelle qui pourrait être celle-ci[1]. Des sources plus précises indiquent que la cloche fut fondue en 1608 ou que des donations ont été faites en 1710, 1757 et 1760[1].

En 1794, elle accueille, pour leur première messe de leur retour d'exil, quatre prêtres émigrés originaire de la vallée, dont le futur archevêque de Chambéry Antoine Martinet[1].

Engloutie lors de la mise en eau du barrage le 6 mai 1960, une chapelle fut reconstruite deux ans plus tard à proximité de la route qui surplombe le lac, dans un style plus moderne[2].

Galerie[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Chanoine Joseph Garin (1876-1947), Une belle vallée de Savoie : le Beaufortain : guide historique et touristique illustré, La Fontaine de Siloé (réimpr. 1996) (1re éd. 1919395) (ISBN 978-2-8420-6020-6), p. 178-179.
  2. Pierre Gérard, L'épopée hydroélectrique de l'électricité de France : l'équipement des centrales hydrauliques : évocation et analyse d'une réussite à la française, Association pour l'histoire de l'électricité en France (Volume 1 de Récits historiques),‎ 1996, p. 161.