Chapelle de Jésus-Enfant

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Chapelle de Jésus-Enfant
Image illustrative de l'article Chapelle de Jésus-Enfant
Présentation
Culte Catholique romain
Type Chapelle
Rattachement Paroisse Sainte-Clotilde
Début de la construction 1878
Fin des travaux 1881
Architecte Hippolyte Destailleur
Style dominant néogothique
Protection  Inscrit MH (1979)
Géographie
Pays Drapeau de la France France
Région Île-de-France
Département Paris
Commune Paris
Coordonnées 48° 51′ 33″ N 2° 19′ 06″ E / 48.859036, 2.3183848° 51′ 33″ Nord 2° 19′ 06″ Est / 48.859036, 2.31838  

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Chapelle de Jésus-Enfant

Géolocalisation sur la carte : Paris

(Voir situation sur carte : Paris)
Chapelle de Jésus-Enfant

Géolocalisation sur la carte : 7e arrondissement de Paris

(Voir situation sur carte : 7e arrondissement de Paris)
Chapelle de Jésus-Enfant

La chapelle de Jésus-Enfant, également appelée chapelle des catéchismes, est une chapelle de style néo-gothique anglais située au 29 rue Las Cases dans le 7e arrondissement de Paris et dépendant de la paroisse Sainte-Clotilde.

Elle fait l’objet d’une inscription au titre des monuments historiques depuis le 2 avril 1979[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Elle est construite entre 1878 et 1881 par l'architecte Hippolyte Destailleur à l'initiative de l'abbé Hamelin, premier recteur de la basilique Sainte-Clotilde, afin d'y accueillir les enfants du catéchisme.

Le 16 mars 1956, Jacques Chirac, futur président de la République française entre 1995 et 2007, y épouse Bernadette Chodron de Courcel.

En 1988 un orgue Cavaillé-Coll datant de 1830 et provenant du couvent des Carmes-Billettes est installé dans la tribune[2].

Architecture[modifier | modifier le code]

Le chœur vu de la tribune d'orgue.

De style néo-gothique anglais, la chapelle se distingue par une voûte en bois polychrome en forme de berceau brisé et lambrissée de caissons, inspirée de Westminster Hall[3]. Dans l'abside, au-dessus de l'autel en bronze doré réalisé par l'orfèvre Jean-Alexandre Chertier, une grande composition en céramique des frères Virebent, inspirée du tableau de Fra Angelico, représente le couronnement de la Vierge[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Notice no PA00088679 », base Mérimée, ministère français de la Culture
  2. a et b La chapelle de Jésus-Enfant sur le site du diocèse de Paris (consulté le 4 juillet 2010).
  3. La chapelle de Jésus-Enfant sur le site de la paroisse Sainte-Clotilde (consulté le 4 juillet 2010).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :