Chapelle Saint-Jacques de Maule

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Chapelle Saint-Jacques
La chapelle Saint-Jacques de Maule
La chapelle Saint-Jacques de Maule
Présentation
Propriétaire Commune
Protection  Inscrit MH (1930)
Géographie
Pays Drapeau de la France France
Région Île-de-France
Département Yvelines
Commune Maule
Localisation
Coordonnées 48° 54′ 22″ N 1° 50′ 59″ E / 48.90623, 1.8496348° 54′ 22″ Nord 1° 50′ 59″ Est / 48.90623, 1.84963  

Géolocalisation sur la carte : Yvelines

(Voir situation sur carte : Yvelines)
Chapelle Saint-Jacques

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Chapelle Saint-Jacques

La chapelle Saint-Jacques se situe dans le cimetière de la commune de Maule, dans le département des Yvelines (France).

Histoire[modifier | modifier le code]

  • La chapelle est édifié au XIIIe siècle, par le baron Henri de Maule, mort vers 1304, mais l'oratoire actuel date probablement du XVe siècle.
  • Elle servit en 1280 de sépulture aux victimes de la peste.
  • Elle devient chapelle de cimetière en 1766.
  • Elle est légèrement remaniée au XIXe siècle.
  • Elle est inscrite à l'inventaire des monuments historiques le 17 octobre 1988.

Généralités architecturales et culturelles[modifier | modifier le code]

La chapelle est construite en pierre, avec un toit à croupe en tuiles et des poutres les soutenant. Elle renferme une fresque restaurée. Sous son porche (construit plus tardivement) est installée la tombe de Mademoiselle Landouiette de Logivière, avant-dernier seigneur de Maule, décédée en 1770. L'édifice est soutenu par sept contreforts en saillie, le dernier, au niveau du chevet plat de l'oratoire, est absorbé par le tombeau de l'abbé Jean-Baptiste Réal. L'intérieur de l'oratoire, divisé en deux travées, et voûté d'ogives reposant sur six culs-de-lampes sculptés d'angelots et de motifs floraux.

Notes, sources et références[modifier | modifier le code]


Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Henry Gilles, La Chapelle Saint-Jacques de Maule, ed.de l'auteur, Maule, 2009, 150p.

Liens externes[modifier | modifier le code]