Chantal Thomas

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Ne pas confondre avec la styliste Chantal Thomass
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Thomas.

Chantal Thomas

Naissance 1945
Lyon
Langue d'écriture Français

Œuvres principales

Les Adieux à la reine

Chantal Thomas (née en 1945, Lyon) est un écrivain et une universitaire française. Elle a obtenu le prix Femina en 2002 pour son premier roman Les Adieux à la reine.

Spécialiste du XVIIIe siècle, en particulier de Sade et de Casanova, elle a enseigné dans plusieurs universités (États-Unis, France) et est directrice de recherche au CNRS.

Elle est une des présidents d’honneur du Prix Marguerite-Duras et officier de l’ordre des Arts et des Lettres.

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • 1978 : Sade, L'œil de la lettre, Paris, Éditions Payot, [Réédition, nouvelle version sous le titre : Sade, La dissertation et l’orgie, Rivages-poche, 2002]
  • 1985 : Casanova, Un voyage libertin, Paris, Éditions Denoël. Folio no 312
  • 1991 : Don Juan ou Pavlov, Essai sur la communication publicitaire, avec Claude Bonnange, Paris, Éditions du Seuil. Point-Seuil no 218
  • 1989 : La Reine scélérate, Marie-Antoinette dans les pamphlets, Paris, Éditions du Seuil. Points-Seuil no P1069
  • 1990 : Thomas Bernhard, Paris, Éditions du Seuil, collection « Les Contemporains ». [Réédition : Thomas Bernhard, le Briseur de silence, collection « Fiction & Cie », Seuil, 2006]
  • 1994 : Sade, Éditions du Seuil, collection « Écrivains de toujours »
  • 1995 : La Vie réelle des petites filles, Paris, Éditions Gallimard, collection « Haute Enfance »
  • 1998 : Comment supporter sa liberté, Paris, Éditions Payot & Rivages, collection « Manuels Payot ». Rivage-poche no 297. Prix Grandgousier.
  • 2002 : Les Adieux à la Reine, roman, Paris, Éditions du Seuil, collection « Fiction & Cie ». Prix de l’Académie de Versailles, Prix Femina 2002. Points-Seuil P1128
  • 2003 : La Lectrice-Adjointe, suivi de Marie-Antoinette et le théâtre, théâtre, Paris, Éditions du Mercure de France
  • 2003 : Souffrir, essai, Paris, Éditions Payot
  • 2004 : L’île flottante, nouvelle, Paris, Mercure de France, 2004. Adaptation théâtrale par Alfredo Arias. Théâtre de Chaillot (printemps 2008)
  • 2005 : Apolline ou L’école de la Providence, nouvelle, Paris, « Points », Seuil, (Hors commerce)
  • 2005 : Le Palais de la reine, théâtre, Actes Sud-Papiers, théâtre des Célestins à Lyon en 2007
  • 2006 : Chemins de sable, Conversation avec Claude Plettner, Bayard, [Réédition Points- Essais no 596 Seuil, 2008]
  • 2006 : Jardinière Arlequin, Conversations avec Alain Passard, Petit Mercure
  • 2008 : Cafés de la mémoire, récit, Seuil
  • 2010 : Le Testament d'Olympe, roman, Paris, Éditions du Seuil
  • 2011 : L’Esprit de conversation, Rivages Poche / Petite Bibliothèque
  • 2013 : L’Échange des princesses, roman, Paris, Éditions du Seuil, collection « Fiction & Cie »[1]
  • 2014 : Un air de liberté. Variations sur l'esprit du XVIIIe siècle, Paris, Éditions Payot & Rivages, collection « Manuels Payot »

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jérôme Garcin, « Les enfants-rois de Chantal Thomas », sur nouvelobs.com,‎ 29 août 2013 (consulté le 29 août 2013)

Liens externes[modifier | modifier le code]