Chanson de sainte Foy d'Agen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cançon de Santa Fe
(chanson de Sainte Foy d'Agen).

La chanson de Sainte Foy d'Agen (Cançon de Santa Fe) est le plus ancien texte littéraire en occitan connu.

La définition de la langue ou le dialecte du poème est soumise à diverses hypothèses qui opposent d'un côté la fierté nationaliste catalane et de l'autre l'argument que le catalan et l'occitan étaient indistincts avant le XIVe siècle. Martí de Riquer considérait que c'est le plus ancien texte littéraire en catalan, tandis que pour Robert Lafont c'est le plus ancien texte littéraire en occitan.

L'œuvre[modifier | modifier le code]

Daté de 1060 environ, ce poème comporte 593 vers octosyllabes. Il conte la vie de Sainte Foy, son supplice et le châtiment qui frappa Dioclétien et Maximien, ses tortionnaires.

Il ne figure que dans un seul manuscrit[1], édité pour la première fois par José Leite de Vasconcelos (pt) en 1902[2].

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • La Chanson de Sainte Foi d'Agen : poème provençal du XIe siècle, édition d'après le manuscrit de Leyde avec fac-similé, traduction, notes et glossaire par Antoine Thomas, Champion, 1925 ; réédition 1974. En ligne sur Gallica
  • La Chanson de sainte Foy, Ernest Hoepffner et Prosper Alfaric, Les Belles-Lettres, 1926
comprend : T. 1. Fac-similé du manuscrit et texte critique. Introduction et commentaire philologiques, par Ernest Hoepffner ; T. 2. Traduction française et sources latines. Introduction et commentaire historiques par Prosper Alfaric
  • La chanson de Sainte Foi : texte occitan du XIe siècle, édité, traduit, présenté et annoté par Robert Lafont, Droz, 1998

Notes[modifier | modifier le code]

  1. conservé à la Bibliothèque universitaire de Leyde
  2. Romania, t. 31, 1902, p. 177-200