Chang (boisson)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Chang.
Tongba empli de chang et sa paille

Le chang ou chhaang (tibétain : ཆང་ ; Wylie : chang) (nectar des dieux) , tongba, thoo-n ou marwa est une boisson fermentée des peuples tibétains, limbus et newaris. Ce type de bière traditionnelle, au goût de cidre fermier, se rencontre en Inde (Ladakh, Sikkim), au Népal, au Bhoutan et au Tibet, en République populaire de Chine. Il est brassé à partir d'orge, de millet, d'éleusine, d'avoine, de blé noir ou de riz.

La version la plus simple consiste à verser de l'eau bouillante sur des grains semi-fermentés de millet ou d'orge placés dans une section de bambou servant de chope de 1 litre et appelée dhungro ou tongba. On le déguste au moyen d'une paille de bambou appelée pipsing.

Après avoir bouilli de l'orge ou du millet, on ajoute de la levure de type murcha, de la farine, du gingembre et de l'aconite quand il s'est refroidi et on le laisse fermenter trois jours dans un panier de bambou tressé, recouvert de feuilles et de linges[1]. Ensuite on met le moût dans une jarre cellée en terre cuite pour une fermentation haute de 10 à 15 jours. Ensuite on peut soit le conserver pour six mois, soit le déguster immédiatement en ajoutant de l'eau bouillante afin de le rendre propre à la consommation, et en attendant cinq minutes, le temps que la fermentation se réactive et déclenche l'effervescence voulue[2]. Une fois la consommation avancée et la bière refroidie, on peut rajouter encore de l'eau bouillante qui va à nouveau réactiver la fermentation et le processus alcoolique[3].

Il est servi chambré ou alors très chaud et effervescent. Bien que peu alcoolisé, la chaleur décuple alors ses effets et son arôme.

C'est une boisson réputée avoir des effets thérapeutiques par les populations locales.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Heinrich August Jäschke, A Tibetan-English Dictionary, p. 341. (1881). Reprint: (1987). Motilal Banarsidass, Delhi. (ISBN 81-208-0321-3)
  2. (en)Sarat Chandra Das, Lhasa and Central Tibet, 1902, p. 23 and note. Reprint: (1988). Mehra Offset Press, Delhi.
  3. (en) « Mountain High », www.time.com,‎ 1er mars 2004

Voir aussi[modifier | modifier le code]

  • Chang, une marque de bière industrielle thaïlandaise
  • Bon-Grong-Pa, Ja-Chang Iha-Moi Bstan-Bcos (The Dispute between Tea and Chang: ou « La rivalité entre le thé et le chang »), un écrit classique du XVIIIe siècle.

Liens externes[modifier | modifier le code]