Chang-Rae Lee

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Chang-Rae Lee[1] (né le 29 juillet 1965 à Séoul en Corée du Sud) est un écrivain américain et un professeur à l'université de Princeton.

Romans[modifier | modifier le code]

  • Native Speaker, 1995, traduit en 2003 Langue natale, éditions de l'Olivier,
  • A Gesture Life, Les Sombres Feux du passé
  • Aloft, Le Ciel de Long Island,
  • The Surrendered, finaliste du prix Pulitzer 2011, traduit en 2013, Les Vulnérables.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Dans l'ordre coréen, Lee Chang-rae