Chang-Jiang

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Chang-Jiang M1M

Chang-Jiang est une marque de motos chinoise.

Historique[modifier | modifier le code]

En 1957, l'Union soviétique modernise ses Oural, en utilisant un moteur culbuté, à la place de l'ancien à soupapes latérales. Elle décide de revendre à la République Populaire de Chine l'outillage et les méthodes de fabrication de l'usine de Gorkii. La première moto chinoise sort des chaînes en 1961. Elle s'appelle la Chang-Jiang, du nom du fleuve le plus long du pays (traduit par Yangzi Jiang en français). Elle équipe immédiatement les administrations et l'armée.
Chaque unité de production disséminée dans tout le pays semble avoir son propre bureau d'étude. On ne peut donc pas savoir avec certitude le nombre de modèles différents issus de la firme.

Production[modifier | modifier le code]

La marque Chang Jiang produit principalement des side-car à 3 ou 4 places (2 places dans le panier, non autorisé en France). Le modèle solo est aussi produit. À la différence des moto russes Dniepr et Ural (Oural) aucun modèle Chang Jiang ne dispose de 2 roues motrices.

À travers le temps, 3 motorisations ont été employées sous 3 dénominations : M1 - M1M - M1S.

  • M1 : Motorisation à soupapes latérales, système électrique 6 Volts, boite 4 vitesses
  • M1M : Motorisation à soupapes latérales, système électrique 12 Volts, boite 4 vitesses et marche arrière
  • M1S : Motorisation à soupapes en tête (dit OVH culbuté), système électrique 12 Volts, boite 4 vitesses et marche arrière

Sur ces motorisations, se greffent différentes carrosseries propres à chaque unité de production.

Lien externe[modifier | modifier le code]

Un site consacré à un modèle Chiang Jiang : la CJ750