Chandragupta II

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pièce de Chandragupta II

Chandragupta II appelé aussi Chandragupta Vikramâditya, est un râja Gupta du Magadha (règne de 380 à 415).

À la mort de son père Samudragupta en 375, il semble que son fils aîné Ram Gupta lui succède. Chandragupta II monte sur le trône en 380. C'est un grand conquérant et un fin diplomate. Il marie sa fille Prabhavatigupta avec le roi Vakataka Rudrasena II (règne de 385 à 390), dont la mort prématurée permet aux Gupta de renforcer leur mainmise sur le Deccan[1].

Fort de son alliance avec les Vakataka, il détruit les royaumes saka (scythe) du Mâlvâ, du Gujarat et du Kâthiâwar[1] après 388 et transfère sa capitale de Patna à Ujjain (Ujjayinî). L’annexion des provinces de l’ouest donne aux Gupta le contrôle du commerce avec l’Europe et l’Égypte. Le port de Barukaccha (en grec Barygaza, actuelle Bharuch), à l’embouchure de la Narbada, tombe aux mains des Gupta.

Chandragupta porte l'empire à son apogée territorial et culturel. Il s'entoure d'un cercle de poètes d'expression sanskrite surnommés les "neuf joyaux", dont le plus célèbre serait Kalidasa. Son fils Kumarâgupta Ier lui succède en 415.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Radhey Shyam Chaurasia, History of ancient India : earliest times to 1000 A.D., Atlantic Publishers & Dist,‎ 2002 (ISBN 9788126900275, présentation en ligne)