Chanaresuchus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Chanaresuchus

Description de cette image, également commentée ci-après

Reconstitution

Classification
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-embr. Vertebrata
Classe Sauropsida
Infra-classe Archosauromorpha
Clade Proterochampsia
Famille †Rhadinosuchidae

Genre

Chaneresuchus
Romer, 1971

Espèces de rang inférieur

  • C. bonapartei Romer, 1971
  • C. ischigualastensis Trotteyn, Martínez & Alcober, 2012

Chaneresuchus, dont le nom signifie Crocodile de la formation de Chañares, est un Archosauriforme du Trias d'Argentine et du Brésil.

Découvertes[modifier | modifier le code]

Les fossiles de Chaneresuchus sont connus du Trias moyen et du Trias supérieur de la province de La Rioja en Argentine et du Rio Grande do Sul (géoparc de Paleorrota) au Brésil. Deux espèces sont actuellement connues. L'espèce type Chanaresuchus bonapartei, découverte dans la Formation de Chañares datée du Ladinien, a été nommée en 1971[1] et l'espèce Chanaresuchus bonapartei a été nommée en 2012 à partir de restes fossiles recueillis dans la Formation d'Ischigualasto, datée du Carnien terminal[2]. C. bonapartei a été trouvée également dans la Formation de Santa Maria au Brésil[3].

Références[modifier | modifier le code]

  1. A. S. Romer, « The Chañares (Argentina) Triassic reptile fauna. XI. Two new long-snouted thecodonts, Chanaresuchus and Gualosuchus », Breviora, vol. 379,‎ 1971, p. 1–22.
  2. (en) M. J. Trotteyn, R. N. Martínez et O. A. Alcober, « A new proterochampsid Chanaresuchus ischigualastensis (Diapsida, Archosauriformes) in the early Late Triassic Ischigualasto Formation, Argentina », Journal of Vertebrate Paleontology, vol. 32, no 2,‎ 2012, p. 485–489 (DOI 10.1080/02724634.2012.645975)
  3. (en) T. Raugust, M. Lacerda et C. L. Schultz, « The first occurrence of Chanaresuchus bonapartei Romer 1971 (archosauriformes, proterochampsia) of the Middle Triassic of Brazil from the Santacruzodon Assemblage Zone, Santa Maria Formation (Parana Basin) », Geological Society, London, Special Publications, vol. 379, no 303,‎ 2013 (DOI 10.1144/SP379.22.)