Championnats mondiaux de basket-ball en fauteuil roulant

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les Championnats mondiaux de basket-ball en fauteuil roulant sont une compétition sportive internationale organisée et régie par l'International Wheelchair Basketball Federation (IWBF) et reconnue par la Fédération internationale de basket-ball (FIBA)[1].

Les équipes australiennes et britanniques durant les hymnes nationaux

Historique[modifier | modifier le code]

Les premiers Championnats du Monde de basketball en fauteuil roulant ont lieu en 1973, à Bruges (Belgique). Ce premier championnat du monde est non-officiel (seulement des équipes européennes y participent) et n'est ouvert qu'aux athlètes masculins[2]. Il est remporté par la Grande-Bretagne, avec une équipe nationale qui comprend Philip Craven qui deviendra en 2001 le président du Comité international paralympique.

Bruges accueille également en 1975 les premiers Championnats mondiaux officiels de Basket-ball en fauteuil roulant, qui sont connus à l'époque sous le nom du tournoi de la Gold Cup[3]. C'est Israël qui gagne ces premiers championnats officiels.

En 1979, les championnats mondiaux sont tenus à Tampa, en Floride, et remportés par les États-Unis. En 1983, la compétition se déroule à Halifax, au Canada et les États-Unis défendent avec succès leur titre. En 1986, l'IWBF décide de tenir les Championnats mondiaux de Basket-ball en fauteuil roulant tous les quatre ans.

C'est Melbourne, en Australie, qui accueille les championnats mondiaux de 1986, et les États-Unis conservent leur titre.

En 1990, les championnats mondiaux se tiennent à Bruges où la France prend le titre masculin. En 1994, à Edmonton, au Canada, les États-Unis redeviennent champion du monde. Les américains répètent leurs exploits en 1998 à Sydney en Australie et de nouveau en 2002 à Kitakyushu au Japon. Lors des championnats mondiaux de 2006, tenus à Amsterdam, le Canada met fin à cette domination américaine en remportant le titre.

Les championnats du monde, dans le basket-ball masculin en fauteuil roulant, sont remportés 6 fois par les États-Unis, une fois par la Grande-Bretagne et une fois par le Canada.

Le basketball féminin en fauteuil roulant est introduit aux championnats mondiaux de 1990. Au début les compétitions féminines des championnats mondiaux se déroulaient dans un pays hôte différent des championnats mondiaux masculins. À partir des championnats mondiaux de 1998, les athlètes masculins et féminins s'affrontent sur le même site de la même ville hôte. Dans les 6 premiers championnats mondiaux, le basket-ball féminin en fauteuil roulant couronne deux pays comme vainqueur : le Canada remporte quatre titres mondiaux, et les États-Unis deux titres mondiaux.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Affrontement Chine-Japon au féminin

Le graphique présente les champions du monde dans chacun des Championnats mondiaux de Basket-ball en fauteuil roulant :

Année Ville hôte Hommes Femmes
1973* Bruges (Belgique) Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
1975 Bruges (Belgique) Drapeau d’Israël Israël
1979 Tampa (États-Unis) Drapeau des États-Unis États-Unis
1983 Halifax (Canada) Drapeau des États-Unis États-Unis
1986 Melbourne (Australie) Drapeau des États-Unis États-Unis
1990 Bruges (Belgique) Drapeau de la France France
Saint-Étienne (France) Drapeau des États-Unis États-Unis
1994 Edmonton (Canada) Drapeau des États-Unis États-Unis
Stoke Mandeville (Grande-Bretagne) Drapeau du Canada Canada
1998 Sydney (Australie) Drapeau des États-Unis États-Unis Drapeau du Canada Canada
2002 Kitakyushu (Japon) Drapeau des États-Unis États-Unis Drapeau du Canada Canada
2006 Amsterdam (Pays-Bas) Drapeau du Canada Canada Drapeau du Canada Canada
2010 Birmingham (Grande-Bretagne) Drapeau de l'Australie Australie Drapeau des États-Unis États-Unis
2014 Goyang (Corée du Sud)[4]

Résultats masculins[modifier | modifier le code]

Année Pays hôte Finale pour la médaille d'or Petite finale (médaille de bronze)
Or Score Argent Bronze Score 4e place
1973 Drapeau de la Belgique Belgique (Bruges) Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni 50–37 Drapeau de la France France Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas
1975 Drapeau de la Belgique Belgique (Bruges) Drapeau d’Israël Israël 50–47 Drapeau des États-Unis États-Unis Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
1979 Drapeau des États-Unis États-Unis (Tampa) Drapeau des États-Unis États-Unis 60–49 Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas Drapeau de la France France
1983 Drapeau du Canada Canada (Halifax) Drapeau des États-Unis États-Unis 86–67 Drapeau de la France France Drapeau de la Suède Suède
1986 Drapeau de l'Australie Australie (Melbourne) Drapeau des États-Unis États-Unis 61–40 Drapeau du Canada Canada Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas
1990 Drapeau de la Belgique Belgique (Bruges) Drapeau de la France France 62–61 Drapeau des États-Unis États-Unis Drapeau du Canada Canada
1994 Drapeau du Canada Canada (Edmonton) Drapeau des États-Unis États-Unis 67–53 Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni Drapeau du Canada Canada 72–62 Drapeau de la France France
1998 Drapeau de l'Australie Australie (Sydney) Drapeau des États-Unis États-Unis 61–59 Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas Drapeau du Canada Canada 63–56 Drapeau de l'Australie Australie
2002 Drapeau du Japon Japon (Kitakyushu) Drapeau des États-Unis États-Unis Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni Drapeau du Canada Canada Drapeau de l'Australie Australie
2006 Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas (Amsterdam) Drapeau du Canada Canada 59–41 Drapeau des États-Unis États-Unis Drapeau de l'Australie Australie 80–53 Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas
2010 Royaume-Uni Grande-Bretagne (Birmingham) Drapeau de l'Australie Australie 79–69[5] Drapeau de la France France Drapeau des États-Unis États-Unis 71–42 Drapeau de l'Italie Italie
2014 Drapeau de la Corée du Sud Corée du Sud (Goyang )

Résultats féminins[modifier | modifier le code]

Année Pays hôte Finale pour la médaille d'or Petite finale (médaille de bronze)
Or Score Argent Bronze Score 4e place
1990 Drapeau de la France France (Saint-Étienne) Drapeau des États-Unis États-Unis 58–55 Drapeau de l'Allemagne Allemagne Drapeau du Canada Canada
1994 Royaume-Uni Grande-Bretagne (Stoke Mandeville) Drapeau du Canada Canada 45–34 Drapeau des États-Unis États-Unis Drapeau de l'Australie Australie 38–36 Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas
1998 Drapeau de l'Australie Australie (Sydney) Drapeau du Canada Canada 54–38 Drapeau des États-Unis États-Unis Drapeau de l'Australie Australie 40–35 Drapeau du Japon Japon
2002 Drapeau du Japon Japon (Kitakyushu) Drapeau du Canada Canada Drapeau des États-Unis États-Unis Drapeau de l'Australie Australie Drapeau du Japon Japon
2006 Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas (Amsterdam) Drapeau du Canada Canada 58–50 Drapeau des États-Unis États-Unis Drapeau de l'Allemagne Allemagne 52–48 Drapeau de l'Australie Australie
2010 Royaume-Uni Grande-Bretagne (Birmingham) Drapeau des États-Unis États-Unis 55–53 Drapeau de l'Allemagne Allemagne Drapeau du Canada Canada 59–49 Drapeau de l'Australie Australie
2014 Drapeau de la Corée du Sud Corée du Sud (Goyang )

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Article 53 de ses Statuts généraux.
  2. (en)History of the Game sur le site de l'IWBF
  3. (en)Chronology of Events in the Development of Wheelchair Basketball sur le site de l'IWBF
  4. (en)Korea awarded 2014 Men's World Champiohship sur le site de l'IWBF
  5. Théophile Haumesser, « Médaille d’argent pour la France au Championnat du Monde », sur basketsession.com,‎ 18 juillet 2010 (consulté le 30 novembre 2013)