Championnats du monde d'escalade 2012

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Championnats du monde d'escalade 2012

Logo des Championnats du Monde d'escalade 2012
Généralités
Sport Escalade
Organisateur(s) Fédération Française de la Montagne et de l'Escalade (FFME)
Édition XIIe
Lieu Paris, Drapeau de la France France
Date du 12 au 16 septembre 2012
Nations 56
Participants 512 athlètes
Affluence 16 000 spectateurs
Site web officiel

Navigation


Les championnats du monde d'escalade de 2012 sont la 12e édition des championnats du monde d'escalade. Ils ont eu lieu au Palais omnisports de Paris-Bercy du 12 au 16 septembre 2012, et ont été organisés par la FFME.

512 athlètes (dont 62 en Handisport) de 56 nations et 16 000 spectateurs y ont participé[1]. Les trois disciplines représentées sont : bloc, difficulté et vitesse. L'escalade handisport est également présente pour la seconde fois dans un championnat du monde, après celui de Arco en 2011.

Paris a été retenue comme ville organisatrice par la Fédération internationale d'escalade (ou en anglais IFSC, International Federation of Sport Climbing) lors de l'Assemblée générale en février 2011[2]. Cela fait suite à l'organisation des Championnats d’Europe en 2008 qui fut un succès au niveau de l'organisation. Ce choix fut également motivé par la reconnaissance officielle de ce sport par le Comité international olympique[3]. Ce championnat fait également écho[WC 1] aux IVe Championnats du monde qui se sont tenus au Zénith de Paris en 1997.

Organisation[modifier | modifier le code]

[modifier | modifier le code]

La FFME a diffusé le logo de l'évènement le 28 septembre 2011[FFME 1]. Celui-ci représente une grimpeuse de bloc, faisant un pied-main et ayant une prise de main sur une partie du globe terrestre. Ce logo tranche avec des logos récents et dynamiques en utilisant beaucoup de mots, notamment en lettres capitales ; il est conçu avec un style graphique et des couleurs plutôt anciens, ce qui pourrait rappeler les logos liés aux premiers évènements d'escalade.

Promotion[modifier | modifier le code]

Afin de favoriser, la promotion de l'évènement, en début d'année 2012 la FFME invite les 3 premiers grimpeurs de chaque Championnat régional dans la catégorie Jeune (soit Minime, Cadet et Junior) en leur offrant des places.

La FFME assure également offrir des places notamment en suivant leur actualité sur Facebook[FFME 2]. Afin de continuer à favoriser l'achat de billets, à partir d'avril, elle offre un billet à la 2 000e[FFME 3], à la 3 000e[4] et à la 4 000e[WC 2] personne à acheter un billet.

Pour la promotion, sur la boutique officielle de la FFME, il est mis en vente des tee-shirts avec le logo des championnats [FFME 4].

Accès[modifier | modifier le code]

Comme cela était le cas lors des Championnats d'Europe en 2008, la FFME a mis en place une billetterie afin de vendre les places pour accéder à l'évènement. Seules les journées de samedi et dimanche sont ouvertes au public tandis que les trois premiers jours dédiés aux qualifications se déroulent à guichet fermé.

Tarifs[modifier | modifier le code]

Des tarifs préférentiels sont appliqués pour les groupes à partir de 8 personnes (22 € au lieu de 32 €) et au-delà de 30 personnes (20 €) ou les titulaires d'une licence FFME (26 €). Il est également possible d'acquérir un pass pour les 2 jours consécutifs dont le prix varie entre 30 € et 55 €.

La FFME a fermé la billetterie à tarifs préférentiels le 31 août[WC 3], soit 12 jours avant le début de l'évènement.

Covoiturage[modifier | modifier le code]

Dans un souci de protection de l’environnement et de développement durable, la FFME suggère d'utiliser le covoiturage pour se déplacer aux Championnats. Pour cela ils mettent en place une fiche de l'évènement sur le site Covoiturage.fr[5]

Programme[modifier | modifier le code]

Les deux premiers jours sont dédiés uniquement aux qualifications pour la difficulté et le bloc. Le vendredi, troisième jour, est consacré à tous les types d'épreuves et à tous niveau de finale (qualifications, demi-finale et finale).

Le samedi et le dimanche se déroulent uniquement les finales et demi-finales. Ces deux derniers jours sont ouverts au public[WC 4].

Structure d'escalade[modifier | modifier le code]

Mur d'escalade de difficulté utilisé lors de championnats
Mur de difficulté vierge avant la compétition

Les voies de difficultés et de bloc dont la préparation de l'emplacement et de l'organisation des prises sur le mur constitue l'ouverture. Cette préparation est présidée par Jamie Cassidy qui est le chef ouvreur[FFME 5].

Le mur de difficulté est développé par Kit Grimpe et est le même que celui utilisé lors l'étape de coupe du monde à Chamonix en juillet[6]. Il est symétrique[7], déversant avec une importante partie concave en son centre constitué d'un relief en diamant[6]. Le mur de vitesse est également développé par Kit Grimpe. Les deux structures de bloc sont réalisées par EntrePrise.

Classement[modifier | modifier le code]

Sélection[modifier | modifier le code]

Critères pour la vitesse[modifier | modifier le code]

Pour pouvoir représenter de l'équipe de France lors du championnat d'escalade vitesse il existe deux moyens déterminés par rapport à la position d'un compétiteur :

  • Celui-ci doit terminer dans les quatre premiers lors d’une étape de Coupe du Monde de vitesse en 2012.
  • Ou bien il termine dans les douze premiers d’une de ces mêmes étapes et réalise un temps lors de qualifications (sur la voie officielle de 15 m) :
    • Femmes : 10,3 s,
    • Hommes : 7,5 s[FFME 6].

Un maximum de 5 compétiteurs français peut être alors sélectionné pour l'épreuve de vitesse durant le Championnat du monde de Bercy.

Constitution de l'équipe de France[modifier | modifier le code]

Par les résultats et / ou une sélection par le Directeur Technique National Pierre-Henri Paillasson, une équipe de France est constituée pour chacune des catégories.

Équipe difficulté[modifier | modifier le code]
Équipe bloc[modifier | modifier le code]
Mélissa Le Nevé grimpant un bloc
Mélissa Le Nevé - membre de l'équipe de France de bloc
Équipe vitesse[modifier | modifier le code]
Équipe Handisport[modifier | modifier le code]

Résultats[modifier | modifier le code]

Podiums[modifier | modifier le code]

[FFME 11] [FFME 12]

Hommes[modifier | modifier le code]
Épreuves Or Argent Bronze
Difficulté

[IFSC 1]

Drapeau : Autriche Jakob Schubert Drapeau : Canada Sean McColl Drapeau : République tchèque Adam Ondra
Bloc

[IFSC 2]

Drapeau : Russie Dmitry Sharafutdinov Drapeau : Autriche Kilian Fischhuber Drapeau : Russie Rustam Gelmanov
Vitesse

[IFSC 3]

Drapeau : République populaire de Chine Qixin Zhong Drapeau : République tchèque Libor Hroza Drapeau : Russie Dmitry Timofeev
Combiné Drapeau : Canada Sean McColl Drapeau : Allemagne Thomas Tauporn Drapeau : Suisse Cédric Lachat
Femmes[modifier | modifier le code]
Épreuves Or Argent Bronze
Difficulté

[IFSC 4]

Drapeau : Autriche Angela Eiter Drapeau : Corée du Sud Jain Kim Drapeau : Autriche Johanna Ernst
Bloc

[IFSC 5]

Drapeau : France Mélanie Sandoz[FFME 13] Drapeau : Russie Olga Iakovleva Drapeau : Autriche Anna Stöhr
Vitesse

[IFSC 6]

Drapeau : Russie Levochkina Yuliya Drapeau : Russie Iuliia Kaplina Drapeau : Russie Natalia Titova
Combiné Drapeau : Corée du Sud Jain Kim Drapeau : France Cécile Avezou Drapeau : Suisse Petra Klinger
Handisport[modifier | modifier le code]
Épreuves Or Argent Bronze
Handisport Hommes - déficient visuel B1 Drapeau : France Nicolas Moineau Drapeau : Japon Kenji Iwamoto Drapeau : Italie Matteo Stefani
Handisport Hommes - déficient visuel B2 Drapeau : Japon Sho Aita Drapeau : Japon Koichiro Kobayashi Drapeau : Italie Simone Salvagnin
Handisport Hommes - amputé d'une jambe Drapeau : Espagne Urko Carmona Barandiaran Drapeau : Japon Mineo Ono Drapeau : États-Unis Craig Demartino
Handisport Hommes - déficient physique et neurologique Drapeau : Inde Manikanadan Kumar Drapeau : Brésil Raphael Nishimura Drapeau : France Mathieu Besnard
Handisport Femmes - déficient visuel Drapeau : Russie Dilyara Rakhmankulova Drapeau : Italie Silvia Parente Drapeau : Italie Giulia Poggioli
Handisport Femmes - déficient physique Drapeau : Royaume-Uni France Brown Drapeau : Italie Silvia Giacobbo Dal Prà Drapeau : Ukraine Valentyna Kurshakova

[IFSC 7]

Tableau des médailles[modifier | modifier le code]

Extrait du tableau des médailles pour les pays ayant cumulé au moins 2 médailles sur l'ensemble des disciplines représentées.

Rang Nation Or Argent Bronze Total
1 Drapeau de la Russie Russie 3 2 3 8
2 Drapeau de l'Autriche Autriche 2 1 2 5
3 Drapeau de la France France 2 1 1 4
4 Drapeau du Japon Japon 1 3 0 4
5 Drapeau du Canada Canada 1 1 0 2
5 Drapeau de la Corée du Sud Corée du Sud 1 1 0 2
7 Drapeau de l'Italie Italie 0 2 3 5
8 Drapeau de la République tchèque République tchèque 0 1 1 2
9 Drapeau de la Suisse Suisse 0 0 2 2
TOTAL 12 13 14 39

Partenariats[modifier | modifier le code]

ABK[modifier | modifier le code]

ABK est l’équipementier officiel de l’Équipe de France durant les Championnats[FFME 14].

RMC[modifier | modifier le code]

RMC est la radio officielle pour la diffusion de l'évènement. La radio monégasque permet de faire de la publicité pour les championnats tant par des spots radio-diffusés que par le biais de leur site internet. Il est probable que celle-ci fasse également gagner des places pour assister à la compétition[8].

Béal[modifier | modifier le code]

Début janvier 2012, la FFME a renouvelé son partenariat avec Béal pour une durée de 3 ans. Dans ce cadre, le partenaire assure fournir des cordes (le modèle récent « Diablo ») durant la compétition[FFME 15].

Dans ce cadre, les deux partenaires ont lancé un jeu concours en février. Celui-ci a pour but de favoriser la venue en nombre de grimpeurs aux Championnats. Le principe est de faire gagner des cordes « Diablo » aux trois clubs FFME qui viennent avec le plus grand nombre de licenciés[WC 5].

eko Sports[modifier | modifier le code]

eko Sports est une société spécialisée dans l'organisation d'évènements sportifs responsables. Pour cela elle contribuera pendant les Championnats du monde à : limiter les émissions de CO2 et réaliser un bilan carbone.

Allianz[modifier | modifier le code]

Allianz qui est l'assureur actuel de la fédération depuis 2003, sera l'assureur officiel pour les championnats. Il renforce ainsi sa place d'engagement dans le sport[FFME 16].

Simond[modifier | modifier le code]

Début juillet, la FFME révèle que Simond (entreprise) est fournisseur officiel des Championnats du monde[FFME 17]. Ils fournissent le système d'assurage officiel utilisé durant la compétition.

Au vieux campeur[modifier | modifier le code]

La semaine avant le démarrage de la compétition, la FFME indique que Au vieux campeur devient partenaire officiel des Championnats[FFME 18].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Sur le site officiel[modifier | modifier le code]

  1. « World Climbing - Éditoriaux IFSC et FFME », sur [worldclimbing2012.com] (consulté en 16 février 2012)
  2. « World Climbing - Annonce du concours pour gagner une place lors de la l'achat de la 4000e » (consulté le 1 septembre 2012)
  3. « World Climbing - Annonce de la fermeture de la billetterie », sur [worldclimbing2012.com] (consulté le 1 septembre 2012)
  4. « World Climbing - Programme prévisionnel », sur [worldclimbing2012.com] (consulté en 16 février 2012)
  5. « World Climbing - Jeu concours FFME-Beal », sur [worldclimbing2012.com] (consulté en 21 février 2012)

Sur le site de la FFME[modifier | modifier le code]

  1. « FFME - Article présentant le logo »
  2. « FFME - Vie Fédérale - Opération spéciale Bercy 2012 », sur [www.ffme.fr],‎ 9 janvier 2012 (consulté le 10 janvier 2012)
  3. « FFME - Annonce du concours pour gagner une place lors de la l'achat de la 2000e »,‎ 18 avril 2012 (consulté le 18 avril 2012)
  4. « FFME - Fiche produit du tee-shirt édité pour promouvoir le championnat »
  5. « FFME - Annonce du Sélectif de Fontainebleau pour l'équipe de France de Bloc »,‎ 2 février 2012 (consulté en 28 février 2012)
  6. « FFME - Critères de sélection pour les épreuves de vitesse »
  7. [PDF]Pierre-Henri Paillasson, « FFME - Sélection officielle équipe difficulté », sur www.ffme.fr,‎ 5 septembre 2012 (consulté le 11 septembre 2012)
  8. [PDF]Pierre-Henri Paillasson, « FFME - Sélection officielle équipe bloc », sur www.ffme.fr,‎ 28 août 2012 (consulté le 1 septembre 2012)
  9. [PDF]Pierre-Henri Paillasson, « FFME - Sélection officielle équipe vitesse », sur www.ffme.fr,‎ 28 août 2012 (consulté le 1 septembre 2012)
  10. [PDF]Pierre-Henri Paillasson, « FFME - Sélection officielle équipe handisport », sur www.ffme.fr,‎ 28 août 2012 (consulté le 1 septembre 2012)
  11. « FFME - Résultats 15/09/2012 »
  12. « FFME - Résultats 16/09/2012 »
  13. « FFME - Mélanie Sandoz »
  14. « FFME - Article de présentation du partenariat avec ABK »
  15. « FFME - Communiqué de presse concernant le renouvellement du partenariat avec Béal », sur www.ffme.fr,‎ 18 janvier 2012 (consulté le 20 janvier 2012)
  16. [PDF]« FFME - Communiqué de presse du partenariat avec Allianz »,‎ 12 avril 2012 (consulté le 12 avril 2012)
  17. [PDF]« FFME - Communiqué de presse du partenariat avec Simond »,‎ 3 juillet 2012 (consulté le 1 septembre 2012)
  18. « FFME - Communiqué de presse du partenariat avec Au vieux campeur »,‎ 5 septembre 2012 (consulté le 11 septembre 2012)

Sur le site de la Fédération Internationale d'Escalade[modifier | modifier le code]

  1. « IFSC - Résultats Hommes Difficulté »
  2. « IFSC - Résultats Hommes Bloc »
  3. « IFSC - Résultats Hommes Vitesse »
  4. « IFSC - Résultats Femmes Difficulté »
  5. « IFSC - Résultats Femmes Bloc »
  6. « IFSC - Résultats Femmes Vitesse »
  7. « IFSC - Résultats Paraclimbing » (consulté le 17 septembre 2012)

Sur d'autres sites[modifier | modifier le code]

  1. « Article de la voix du Nord relatant en autre le nombre de spectateurs »,‎ 16 septembre 2012 (consulté le 17 septembre 2012)
  2. « Résumé de l'assemblée générale »
  3. « Article sur la compétition »
  4. « World Climbing - Annonce du concours pour gagner une place lors de la l'achat de la 3000e » (consulté le 1 septembre 2012)
  5. « Fiche des Championnats sur le site de covoiturage », sur http://agenda.covoiturage.fr (consulté le 3 mai 2012)
  6. a et b « Annonce du type de mur utilisé a Chamonix et Bercy », sur www.kairn.com,‎ 26 juin 2012 (consulté le 28 juin 2012)
  7. Mathilde Becerra, « Description de l'étape de Chamonix et du mur »,‎ 16 juillet 2012 (consulté le 1 septembre 2012)
  8. « RMC, Radio officielle des Championnats du Monde 2012 d’escalade », sur [1],‎ 3 janvier 2012 (consulté le 3 janvier 2012)

Liens externes[modifier | modifier le code]