Championnat du monde d'endurance FIA

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections Cet article concerne le championnat créé en 2012. Pour le championnat organisé de 1953 à 1992, voir Championnat du monde des voitures de sport.

Championnat du monde d'endurance FIA

Généralités
Sport Compétition automobile
Création 2012
Organisateur(s) FIA, ACO
Éditions 4
Catégorie Sport-Prototypes (LMP1 et LMP2)
Grand tourisme (GTE)
Périodicité Annuelle
Statut des participants Pilotes professionnels
Pilotes amateurs
Site web officiel
Palmarès
Tenant du titre Drapeau : Suisse Sébastien Buemi
Drapeau : Royaume-Uni Anthony Davidson
Plus titré(s) LMP : Drapeau : Allemagne Audi (2)
GT : Drapeau : Italie Ferrari (3)
Crystal Clear app kworldclock.png
pour la compétition à venir voir :
Championnat du monde d'endurance FIA 2015

Le championnat du monde d'endurance de la FIA (en anglais : World Endurance Championship ou WEC) est un championnat de course automobile organisé par l'Automobile Club de l'Ouest sous le parrainage de la Fédération internationale de l'automobile (FIA). Il est issu de l'Intercontinental Le Mans Cup créée en 2010 et fait revivre une compétition mondiale vingt ans après l'arrêt de l'ancien Championnat du monde des voitures de sport[1].

Format[modifier | modifier le code]

Le principe du championnat pour la saison 2012 est de récompenser le meilleur constructeur LMP1, la meilleure équipe privée des catégories LMP1 et LMP2, le meilleur constructeur LMGTE, et la meilleure équipe en LMGTE Pro et LMGTE Am. De plus, un classement des pilotes est créé.

Pour la saison 2013, des modifications seront apportés dans les classements[Lesquelles ?].

La saison 2014 marque l'arrivée d'une nouvelle catégorisation en LMP1, la catégorie a été divisée en deux sous-catégories : le LMP1-H pour les LMP1 hybrides et les LMP1-L pour les LMP1 « lights ».

En 2015, le championnat revient à une seule catégorie LMP1 en fusionnant les catégories LMP1-H et LMP1-L.

Participants[modifier | modifier le code]

2014[modifier | modifier le code]

Pour l'année 2014, trois constructeurs étaient engagés dans la compétition avec Audi, Porsche et Toyota dans la catégorie reine (LMP1). C'est Toyota qui a remporté le titre constructeur du WEC.

Dans la catégorie GTE, il y a avait aussi trois marques avec Aston-Martin, Ferrari et Porsche. C'est Ferrari qui a remporté le titre de la coupe du monde d'endurance des constructeurs de la FIA[2].

Circuits[modifier | modifier le code]

Le championnat du monde d'endurance de la FIA se dispute depuis 2012 sur huit épreuves dans le monde.

Épreuve 2012 2013 2014 2015
12 Heures de Sebring Drapeau : États-Unis  •
6 Heures de Spa-Francorchamps Drapeau : Belgique  •  •  •  •
24 Heures du Mans Drapeau : France  •  •  •  •
6 Heures de Silverstone Drapeau : Royaume-Uni  •  •  •  •
6 Heures de São Paulo Drapeau : Brésil  •  •  •
6 Heures de Bahreïn Drapeau : Bahreïn  •  •  •  •
6 Heures de Fuji Drapeau : Japon  •  •  •  •
6 Heures de Shanghai Drapeau : République populaire de Chine  •  •  •  •
6 Heures du Circuit des Amériques Drapeau : États-Unis  •  •  •
6 Heures du Nürburgring Drapeau : Allemagne  •

2015[modifier | modifier le code]

2014[modifier | modifier le code]

2013[modifier | modifier le code]

2012[modifier | modifier le code]

Résultats[modifier | modifier le code]

Saison Pilotes Constructeurs Équipes
LMP GTE LMP1 LMP2 GTE Pro GTE Am
2012 Drapeau : Allemagne André Lotterer
Drapeau : France Benoît Tréluyer
Drapeau : Suisse Marcel Fässler
Drapeau : Allemagne Audi Drapeau : Italie Ferrari Drapeau : Suisse Rebellion Racing Drapeau : États-Unis Starworks Motorsport Drapeau : Italie AF Corse Drapeau : France Larbre Compétition
2013 Drapeau : Royaume-Uni Allan McNish
Drapeau : Danemark Tom Kristensen
Drapeau : France Loïc Duval
Drapeau : Allemagne Audi Drapeau : Italie Ferrari Drapeau : Suisse Rebellion Racing Drapeau : France OAK Racing Drapeau : Italie AF Corse Drapeau : États-Unis 8Star Motorsports
2014 Drapeau : Suisse Sébastien Buemi
Drapeau : Royaume-Uni Anthony Davidson
Drapeau : Japon Toyota Drapeau : Italie Ferrari Drapeau : Suisse Rebellion Racing Drapeau : Russie SMP Racing Drapeau : Italie AF Corse Drapeau : Royaume-Uni Aston Martin Racing

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]