Championnat de Turquie de football D2 2010-2011

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Bank Asya 1.Lig
2010-2011

Logo de la Bank Asia 1.Lig
Généralités
Sport Football
Organisateur(s) TFF (Fédération Turc de Football)
Nations Turquie
Participants 17
Épreuves 256 matches
Site(s) TFF
Site web officiel

Navigation

Le championnat de Turquie de football D2 2010-2011 est une championnat qui a opposée des équipes de football de deuxième division turque en 2010-2011. Le championnat à opposé dix-sept clubs en une série de rencontres jouées durant la saison de football.

Les deux premières places de ce championnat permettent d'accéder directement en Süper Lig la saison suivante. Les quatre équipes suivantes sont qualifiées pour les barrages de promotion, qui déterminent la troisième équipe promue.

Classement[modifier | modifier le code]

Mise à jour : 20 mai 2011 [1]

Rang Equipe J V N D BP BC Diff Pts
1 Mersin Idmanyurdu SK 32 17 7 8 39 29 +10 58
2 Samsunspor 32 16 10 6 45 20 +25 58
3 Gaziantep BB 32 16 9 7 43 26 +17 57
4 Rizespor 32 15 9 8 36 24 +12 54
5 Orduspor 32 14 12 6 47 29 +18 54
6 Tavşanlı Linyit 32 13 12 7 32 28 +4 51
7 Boluspor 32 14 7 11 47 31 +16 49
8 Kayseri Erciyesspor 32 11 15 6 40 29 +11 48
9 Denizlispor 32 11 11 10 40 31 +19 44
10 Karşiyaka 32 10 11 11 26 34 -8 41
11 Giresunspor 32 11 5 16 27 32 -5 38
12 Adanaspor 32 8 13 11 41 42 -1 37
13 Kartalspor 32 7 13 12 21 29 -8 34
14 Akhisar SK 32 8 9 15 27 39 -12 33
15 Güngören 32 7 12 13 19 42 -23 33
16 Altay SK 32 7 10 15 27 43 -16 31
17 Diyarbakirspor 32 1 7 24 10 59 -49 10


En gras : Equipes promues en Championnat de Turquie de football 2011-12


Promu direct en Championnat de Turquie de football 2010-11
Barrage de promotion en Championnat de Turquie de football 2010-11
Relégation en TFF 2. Lig

Barrage de promotion[modifier | modifier le code]

Demi-finales 3-6[modifier | modifier le code]

Demi-finales 4-5[modifier | modifier le code]

Finale[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. tff.org Puan Durumu