Championnat de Suisse de hockey sur glace féminin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Ligue nationale A

Généralités
Sport Hockey sur glace féminin
Création 1986
Autre(s) nom(s) Leistungsklasse A
Lega Nazionale A
Organisateur(s) Ligue Suisse de Hockey sur Glace
Éditions 27e en 2012-13
Catégorie Sénior
Périodicité Annuelle
Nations Drapeau de la Suisse Suisse
Participants 6 équipes (2010-11)
Statut des participants Amateures
Site web officiel
Hiérarchie
Hiérarchie Élite
Niveau inférieur Ligue nationale B
Palmarès
Tenant du titre ZSC Lions
Plus titré(s) EV Zoug et HC Lugano (4 titres)

La Ligue nationale A ou LNA est le nom du championnat élite de Suisse de hockey sur glace féminin, organisée par la Regio League, un organe de la Ligue suisse de hockey sur glace chargé d'organiser les compétitions de hockey amateur en Suisse.

Il ne faut pas la confondre avec son équivalent masculin également appelé Ligue nationale A. La Suisse étant un pays multiculturel, la LNA féminine est également connue sous les noms de Leistungsklasse A ou LKA en allemand et de Lega Nazionale A ou LNA en italien.

Historique[modifier | modifier le code]

Avec la création de plusieurs clubs de hockey sur glace féminin aux débuts des années 1980, la Ligue Suisse de Hockey sur Glace (LSHG) intègre cette facette du sport dans son organisation en 1984. Au cours de la saison 1985-1986, un premier championnat non officiel est disputé avant que le premier championnat officiel appelé Ligue nationale A soit joué la saison suivante, remporté par la section féminine de l'EHC Kloten, les Kloten Specials.

Avec l'intérêt grandissant, une seconde division est mise en place à partir de l'édition 1988-1989. Deux ans plus tard, les joueuses étrangères sont autorisées à participer. Plusieurs grands noms du hockey féminin viennent alors jouer en Suisse tels que Andria Hunter, Riikka Nieminen et France Saint-Louis pour ne nommer qu'elles. L'arrivée d'imports coïncide avec la domination du SC Lyss qui remporte quatre titres en cinq ans, la section féminine étant devenue un club indépendant, le DHC Lyss, lors de son dernier sacre. En 1995, une troisième division est instaurée.

Pour l'édition 2001-2002, un tournoi final est organisé pour désigner le champion. Le SC Reinach, alors tenant du titre, conserve sa couronne avant d'en remporter une troisième un an plus tard avec un effectif de seulement neuf joueuses. À l'occasion de la saison 2005-2006, des séries éliminatoires sont mise en place, alors disputées au meilleur des trois matchs. Le HC Lugano se montre le plus performant avec ce format, remportant quatre titres en cinq ans[1].

Format de la saison[modifier | modifier le code]

Pour la saison 2010-2011, les six équipes engagées sont rassemblées au sein d'une poule unique. La saison régulière est partagée en deux tours de matchs aller-retour. À l'issue du premier tour, le nombre total de points de chaque équipe est réduit de moitié, arrondi au nombre entier supérieure si nécessaire. Une fois le second tour terminé, les quatre premiers du classement se qualifient pour les séries éliminatoires. Ces séries sont disputées au meilleur des cinq matchs, le vainqueur de la finale étant sacré champion de Suisse. De leur côté, les équipes classées cinquième et sixième s'opposent dans une poule de maintien jouée également au meilleur des cinq matchs. Le perdant affronte ensuite le champion de Ligue nationale B dans un barrage de promotion-relégation disputé au meilleur des trois matchs.

Équipes participantes[modifier | modifier le code]

Les équipes participantes pour la saison 2012-13 sont au nombre de six[2]:

Palmarès[modifier | modifier le code]

Cette section présente le palmarès de la LNA féminine par saison et par club[3].

Par saison[modifier | modifier le code]

  • 2006-07 - HC Lugano
  • 2007-08 - DHC Langenthal
  • 2008-09 - HC Lugano
  • 2009-10 - HC Lugano
  • 2010-11 - ZSC Lions
  • 2011-12 - ZSC Lions

Par club[modifier | modifier le code]

Équipe Titres Dernier titre
1 HC Lugano 4 2010
- EV Zoug 4 2005
3 SC Reinach 3 2003
- SC Lyss 3 1996
- GCK Lions 3 1991
6 ZSC Lions 1 2012
- DHC Langenthal 2 2008
- EHC Kloten Specials 2 1988
9 DSC Saint-Gall 1 2000
- DHC Lyss 1 1997
- EHC Bülach 1 1992

Trophées[modifier | modifier le code]

Photo de Jessica Müller, dans la tenue du HC Lugano durant une partie de Coupe d'Europe.
Jessica Müller, une des meilleures joueuses de la LNA en 2010.

Women of the year[modifier | modifier le code]

Il est remis depuis la saison 2006-2007 à la meilleure joueuse suisse, qu'elle joue en LNA ou non[4].

Most Valuable Player[modifier | modifier le code]

Il est remis depuis la saison 2009-2010 aux deux meilleures joueuses de la LNA[5].

Autres compétitions féminines en Suisse[modifier | modifier le code]

Ligue nationale B[modifier | modifier le code]

La Ligue nationale B ou LNB est le nom du championnat de Suisse de deuxième division de hockey féminin. Il ne faut pas la confondre avec son équivalent masculin également appelée Ligue nationale B. La LNB est également connue sous les nom de Leistungsklasse B ou LKB en allemand et de Lega Nazionale B ou LNB en italien.

Pour la saison 2012-2013, les huit équipes engagées sont rassemblées au sein d'une poule unique jouée en match aller-retour. L'équipe finissant première est sacrée championne de LNB et se qualifie pour un barrage de promotion-relégation disputé au meilleur des trois matchs contre le perdant de la poule de maintien de la Ligue nationale A. L'équipe finissant huitième est reléguée en Ligue nationale C.

Les équipes participantes pour la saison 2012-13 sont au nombre de huit[6] :

Ligue nationale C[modifier | modifier le code]

La Ligue nationale C ou LNC est le nom du championnat de Suisse de troisième division de hockey féminin. La LNC est également connue sous les nom de Leistungsklasse C ou LKC en allemand et de Lega Nazionale C ou LNC en italien. Tout comme son équivalent masculin, la Première ligue, la LNC est partagée en trois poules régionales : Est ou Ostschweiz, Central ou Zentralschweiz et Ouest ou Westschweiz, également appelée Suisse Romande.

Les vainqueurs de chaque poule se qualifient pour le tour final. L'équipe finissant première est sacrée championne de LNC et est promue en Ligue nationale B.

Les équipes participantes pour la saison 2011-12 sont au nombre de vingt-deux dont une venant d'Autriche, l'EC Wildcats de Lustenau :

Ostschweiz[7] Zentralschweiz[8]
  • HC Bâle/KLH
  • HC Berne 96
  • DHC Lyss
  • Seetal Wildcats
  • CP Tavannes
  • HC Wettingen-Baden
  • EHC Wiki-Münsingen
Suisse Romande[9]

Coupe de Suisse féminine[modifier | modifier le code]

La Coupe de Suisse féminine est également appelée Ochsner Hockey Swiss Women Cup pour raison de partenariat.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (de) « Kontinuierlicher Aufschwung des Schweizer Fraueneishockeys », sur sport.winterthur.ch (consulté le 13 avril 2011)
  2. (de) « Resultatservice - Frauen A », sur www.regioleague.swiss-icehockey.ch (consulté le 29 août 2012)
  3. (en) « Ice Hockey : Switzerland Women's Championship », sur sport123.com (consulté le 13 avril 2011)
  4. (de) « Women of the year », sur www.regioleague.swiss-icehockey.ch (consulté le 29 août 2012)
  5. (de) « Most Valuable Player », sur www.regioleague.swiss-icehockey.ch (consulté le 13 avril 2011)
  6. (de) « Resultatservice - Frauen B », sur www.regioleague.swiss-icehockey.ch (consulté le 29 août 2012)
  7. (de) « Clubs Fraueneishockey - Leistungsklasse C - Gruppe 1 Ostschweiz », sur www.regioleague.swiss-icehockey.ch (consulté le 1er octobre 2011)
  8. (de) « Clubs Fraueneishockey - Leistungsklasse C - Gruppe 2 Zentralschweiz », sur www.regioleague.swiss-icehockey.ch (consulté le 1er octobre 2011)
  9. (de) « Clubs Fraueneishockey - Leistungsklasse C - Gruppe 2 Westschweiz », sur www.regioleague.swiss-icehockey.ch (consulté le 1er octobre 2011)

Liens externes[modifier | modifier le code]