Championnat de Nouvelle-Calédonie de football

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Super Ligue

Généralités
Création 1950
Catégorie Division 1
Lieu Drapeau de la Nouvelle-Calédonie Drapeau de la Nouvelle-Calédonie Nouvelle-Calédonie
Participants 16
Statut des participants Amateur
Palmarès
Tenant du titre AS Magenta (7)
Plus titré(s) AS Magenta (7)

Le championnat de Nouvelle-Calédonie de football a été créé en 1950, et porte aujourd'hui le nom de Championnat de la Super Ligue ou Division d'Honneur. Le champion de chaque saison dispute la Ligue des champions de l'OFC de l'année suivante.

Déroulement du championnat[modifier | modifier le code]

Le championnat de la Super Ligue se déroule en plusieurs phases successives de 2007 à 2011 :

  • Phase préliminaire : huit clubs de la Grande Terre, qui forment alors la « Super Ligue », s'affrontent en matchs allers et retours. Il s'agit alors des 6 clubs ayant obtenu le meilleur classement lors de la phase préliminaire de la saison précédente et des deux clubs champions des promotions d'honneur (la division 2 locale) des Provinces Sud et Province Nord. Si jamais le nombre requis de 8 n'est pas atteint, les clubs arrivés 7e ou 8e l'année précédente peuvent être repêchés, en sachant qu'un club ne peut être repêché plus de deux saisons consécutives. Cette phase préliminaire se déroule donc en 14 journées.
  • Phase finale : qui se distingue elle-même entre les :
    • Play-Off : les trois clubs de Grande Terre arrivés en tête du classement de la phase préliminaire ainsi que le champion des Îles Loyauté s'affrontent en matchs allers et retours. Le club qui remporte les Play-Off devient alors champion de Nouvelle-Calédonie.
    • Play-Down : les 5 derniers de la phase préliminaire de la Grande Terre s'affrontent en matchs allers uniquement jusqu'en 2009 puis allers et retours depuis 2010 afin de déterminer les 2 clubs relégables pour la saison suivante en promotion d'honneur.
    • Play-In : en 2010 seulement, les deux clubs relégables arrivés derniers des Play-Down affrontent en matchs de barrage allers uniquement les deux champions de Promotion d'honneur (la deuxième division néo-calédonienne), celui de la Province Sud et celui de la Province Nord. Les deux clubs ayant obtenu le plus de point font partie de la Division d'honneur de la saison suivante, les deux autres sont en Promotion d'honneur.

Depuis 2012, il n'y plus qu'une phase, opposant en match allers-retours onze clubs. Le premier au classement final au bout de la 22e et dernière journée est sacré champion, les trois derniers sont relégués en promotion d'honneur. Chaque année, les champions de promotion d'honneur du Sud, du Nord et des îles Loyauté de la saison précédente est promue au sein de la Super Ligue.

La saison 2007-2008[modifier | modifier le code]

Phase préliminaire[modifier | modifier le code]

La phase préliminaire s'est déroulée du 22 septembre 2007 au 9 février 2008.

Les clubs de la Super Ligue de la Grande Terre 2007-2008[modifier | modifier le code]

Résultats[modifier | modifier le code]

Classement — mise à jour : 9 février 2008[1]
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 Magenta 49 14 11 2 1 55 20 +35
2 Baco (T) 45 14 9 4 1 35 19 +16
3 Mont-Dore 42 14 9 1 4 30 27 +3
4 Lössi (V) 41 14 9 0 5 51 31 +20
5 Témala 29 14 5 0 9 23 38 -15
6 Thio 26 14 3 3 8 27 36 -9
7 Poya (P) 23 14 3 0 11 17 46 -29
8 FC Gaïtcha (P) 22 14 2 2 10 21 42 -21
Play-off 2008 (#1, 2 et 3)
Play-down 2008 (#4, 5, 6, 7 et 8)
(T) : Tenant du titre 2007
(V): Vice-champion 2007
(P) : Promus 2007
Le classement est basé sur le barème suivant (victoire à quatre points, match nul à deux, défaite un, forfait zéro).

En cas d'égalité, on utilise successivement : 1° les points obtenus lors des rencontres entre les 2 clubs ex-æquo ; 2° la différence de buts "particulière" (c'est-à-dire en ne prenant en compte que les matches entre les équipes à égalité) ; 3° la différence de buts sur l'ensemble des matchs ; 4° les buts marqués ; 5° les buts marqués à l'extérieur ; 6° le classement au Challenge du Fair-Play[2] suivant ce barème à la fin d'une rencontre : 3 points par joueur exclu (déjà averti ou non), 1 point par joueur averti

# position ; V victoires ; N match nuls ; D défaites ; bp buts marqués ; bc buts encaissés ; +/- différence de buts.

Play-off[modifier | modifier le code]

Ils se sont déroulés en 6 journées du 1er mars au 10 mai 2008, et ont opposé l'AS Magenta Nickel, la JS Baco et l'AS Mont-Dore, issus de la phase préliminaire, et le champion des Îles Loyauté, l'AS Kirikitr (Lifou). C'est finalement l'AS Magenta qui a emporté le championnat[3].

Classement — mise à jour : 5 mai 2008[4]
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 Magenta 19 6 4 1 1 18 4 +14
2 Mont-Dore (CdC) 17 6 4 1[5] 1 12 8 +4
3 Kirikitr (P) 16 6 2 2[6] 2 11 11 0
4 Baco (T) 6 6 0 0 6 3 21 -18
Qualifiés de la phase préliminaire 2007-2008 (#1, 2 et 3)
Champion des Îles-Loyauté 2007-2008
(T) : Tenant du titre 2007
(P) : Promus 2007
(CdC) : Vainqueur de la Coupe de Nouvelle-Calédonie 2008

# position ; V victoires ; N match nuls ; D défaites ; bp buts marqués ; bc buts encaissés ; +/- différence de buts.

La saison 2008-2009[modifier | modifier le code]

Phase préliminaire[modifier | modifier le code]

La phase préliminaire s'est déroulée du 11 octobre 2008 au 28 mars 2009.

Les clubs de la Super Ligue de la Grande Terre 2008-2009[modifier | modifier le code]

Résultats[modifier | modifier le code]

Classement — mise à jour : 28 mars 2009[4]
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 Magenta (T) 51 14 12 1 1 73 15 +58
2 Mont-Dore (V) 47 14 11 0 3 50 19 +31
3 Lössi 42 14 9 1 4 51 25 +26
4 Hienghène (P) 39 14 8 1 5 42 30 +12
5 Thio 34 14 6 2 6 33 31 +2
6 Baco 26 14 4 0 10 27 65 -38
7 Mouli (P) 24 14 3 1 10 28 47 -19
8 Témala 14 14 0 0 14 12 85 -73
Play-off 2009 (#1, 2 et 3)
Play-down 2009 (#4, 5, 6, 7 et 8)
(T) : Tenant du titre 2008
(V): Vice-champion 2008
(P) : Promus 2008
Le classement est basé sur le barème suivant (victoire à quatre points, match nul à deux, défaite un, forfait zéro).

En cas d'égalité, on utilise successivement : 1° les points obtenus lors des rencontres entre les 2 clubs ex-æquo ; 2° la différence de buts "particulière" (c'est-à-dire en ne prenant en compte que les matches entre les équipes à égalité) ; 3° la différence de buts sur l'ensemble des matchs ; 4° les buts marqués ; 5° les buts marqués à l'extérieur ; 6° le classement au Challenge du Fair-Play[2] suivant ce barème à la fin d'une rencontre : 3 points par joueur exclu (déjà averti ou non), 1 point par joueur averti

# position ; V victoires ; N match nuls ; D défaites ; bp buts marqués ; bc buts encaissés ; +/- différence de buts.

Play-off[modifier | modifier le code]

Ils se sont déroulés en 6 journées du 11 avril au 16 mai 2009, et ont opposé l'AS Magenta Nickel, l'AS Mont-Dore et l'AS Lössi, issus de la phase préliminaire de la Super Ligue, et le champion des Îles Loyauté, l'AS Kirikitr (Lifou). Si l'AS Kirikitr l'emporte à la fin de la 6e et dernière journée, la commission fédérale d’appel de la Fédération calédonienne, saisie par l'AS Magenta au sujet du joueur de Kirikitr Patrick Wajoka alors que celui-ci n'avait pas renouvelé sa licence pour la saison 2008-2009, décide de « donner match perdu à toutes les rencontres jouées par l’AS Kirikitr durant les play-offs et a donné les points perdus à ses adversaires ». Par conséquent, Magenta se retrouve pour la seconde année consécutive championne de Calédonie[7].

Classement — mise à jour : 3 juillet 2009[4]
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 Magenta (T) 19[8] 6 2 1 3[9] 7 9 -2
2 Mont-Dore (CdC) 17[10] 6 2 3[11] 1 14 8 +6
3 Lössi 16'[8] 6 2 1 3[12] 8 12 -4
4 Kirikitr (P) 0[13] 6 3[14] 1[15] 2 11 11 0
Qualifiés de la phase préliminaire 2008-2009 (#1, 2 et 3)
Champion des Îles-Loyauté 2008-2009
(T) : Tenant du titre 2008
(P) : Promus 2008
(CdC) : Vainqueur de la Coupe de Nouvelle-Calédonie 2009

# position ; V victoires ; N match nuls ; D défaites ; bp buts marqués ; bc buts encaissés ; +/- différence de buts.

La demi-saison transitoire de 2009[modifier | modifier le code]

À la fin de la saison 2008-2009, la Fédération choisit de revenir à un calendrier correspondant à celui de l'année civile et scolaire en Nouvelle-Calédonie, comme ce fut déjà le cas par le passé. En attendant la mise en place de ce calendrier pour la saison 2010, un mini-championnat, sans play-off ni play-down, est organisé du 1er août au 14 décembre 2009 entre les seuls clubs de la Super Ligue de la Grande Terre[16].

Les clubs de la Super Ligue de la Grande Terre 2009[modifier | modifier le code]

Résultats[modifier | modifier le code]

Classement — mise à jour : 14 décembre 2009[17]
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 Magenta (T) 43 14 9 2 3 44 19 +25
2 Hienghène 40 14 8 2 4 41 26 +15
3 Mont-Dore (V) 36 14 5 7 2 29 24 +5
4 Lössi 34 14 6 2 6 35 32 +3
5 FC Gaïtcha (P) 33 14 5 4 5 23 30 -7
6 Mouli 31 14 5 2 7 34 24 +10
7 Thio 31 14 5 2 7 26 32 -6
8 Poindimié (P) 21 14 2 1 11 19 64 -45
Champion 2009 (#1)
Maintien 2010 (#2, 3, 4, 5 et 6)
Relégués 2010 (#7 et 8)
(T) : Tenant du titre 2008-2009
(V): Vice-champion 2008-2009
(P) : Promus 2009
Le classement est basé sur le barème suivant (victoire à quatre points, match nul à deux, défaite un, forfait zéro).

En cas d'égalité, on utilise successivement : 1° les points obtenus lors des rencontres entre les 2 clubs ex-æquo ; 2° la différence de buts "particulière" (c'est-à-dire en ne prenant en compte que les matches entre les équipes à égalité) ; 3° la différence de buts sur l'ensemble des matchs ; 4° les buts marqués ; 5° les buts marqués à l'extérieur ; 6° le classement au Challenge du Fair-Play[2] suivant ce barème à la fin d'une rencontre : 3 points par joueur exclu (déjà averti ou non), 1 point par joueur averti

# position ; V victoires ; N match nuls ; D défaites ; bp buts marqués ; bc buts encaissés ; +/- différence de buts.

Saison 2011[modifier | modifier le code]

Phase préliminaire[modifier | modifier le code]

La phase préliminaire se termine 23 juillet 2011[18].

Les clubs de la Super Ligue de la Grande Terre 2011[modifier | modifier le code]

Résultats[modifier | modifier le code]

Classement — mise à jour : 23 juillet 2011[17]
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 Mont-Dore 45 14 10 1 3 36 17 +19
2 Thio 37 14 7 2 5 26 26 0
3 FC Gaïtcha 36 14 6 5 3 21 16 +5
4 Hienghène Sport 34 13 6 3 4 19 24 -5
5 Lössi 28 13 4 3 6 22 22 0
6 AS Magenta Nickel 27 13 5 2 6 22 18 +4
7 Mouli Sport 23 13 3 1 9 20 27 -7
8 AS Kunié 18 12 1 3 8 17 33 -16

Palmarès[modifier | modifier le code]

  • 1950 : Impassible
  • 1951 : Impassible
  • 1952 : Indépendante
  • 1953 : Impassible
  • 1954 : Indépendante
  • 1956 : Impassible
  • 1957 : Patronage Laïque George Clemenceau (PLGC, Nouméa)
  • 1958 : PLGC
  • 1959 : PLGC
  • 1960 : Impassible
  • 1962 : US Calédonienne (USC, Nouméa)
  • 1963 : USC
  • 1984 : AS Frégate (Mont-Dore) 3-0 AS Païta
  • 1985 : AS Kunié 1-1 (3 t.a.b. à 2) CA Saint-Louis (Nouméa)

Mini ligue entre les champions régionaux[modifier | modifier le code]

  • 1993 : Wé Luécilla
  • 1994 : JS Baco
  • 1995 : JS Baco
  • 1996 : JS Traput

"Play-offs" entre les champions régionaux[modifier | modifier le code]

  • 1997 : JS Baco 2-1 CA Saint-Louis (Nouméa)
  • 1998 : AS Poum 4-2 JS Traput
  • 1999 : FC Gaïtcha (Nouméa) 2-2 (4 t.a.b. à 3) AS Auteuil (Nouméa)
  • 2000 : JS Baco 1-0 JS Traput
  • 2001 : JS Baco1-0 AS Mont-Dore
  • 2002 : AS Mont-Dore 2-2 (4 t.a.b. à 3) JS Baco
  • 2002/03 : AS Magenta (Nouméa) 5-3 (a.p.) JS Baco
  • 2003/04 : AS Magenta (Nouméa) 3-1 AS Mont-Dore
  • 2004/05 : AS Magenta (Nouméa) 3-2 AS Mont-Dore
  • 2005/06 : AS Mont-Dore
  • 2006/07 : JS Baco
  • 2007/08 : AS Magenta (Nouméa)
  • 2008/09 : AS Magenta (Nouméa)
  • 2009 (sans play-off) : AS Magenta (Nouméa)
  • 2010 : AS Mont-Dore
  • 2011 : AS Mont-Dore

Phase unique entre les 11 clubs de Super Ligue[modifier | modifier le code]

  • 2012 : AS Magenta
  • 2013 : FC Gaïtcha

NB : champions inconnus les années manquantes

Références[modifier | modifier le code]

  1. Résultats des matchs de la phase préliminaire, fedcalfoot.com
  2. a, b et c Challenge officiel du Fair-Play UCPF-LFP - Règlement
  3. P. Guillot, « L'AS Magenta renoue avec la victoire », Les Nouvelles Calédoniennes, 13/05/2008
  4. a, b et c Classement provisoire, fedcalfoot.com
  5. Les points obtenus par le Mont-Dore du fait de ce match nul lui ont été retirés, pour avoir fait jouer au cours du match un joueur suspendu, tel que précisé sur le site de la fédération
  6. Du fait de la pénalité du Mont-Dore pour son match nul obtenu contre Kirikitr, ce dernier est considéré alors comme vainqueur pour ce match et a donc reçu 2 points supplémentaires, site de la fédération
  7. P. Guillot, « Magenta champion de Calédonie », Les Nouvelles Calédoniennes, 03/07/2009
  8. a et b 13 à la fin de la dernière journée.
  9. Sur ces trois défaites, les deux contre l'AS Kirikitr sont transformées en victoire par la décision de la commission fédérale d'appel.
  10. 15 à la fin de la dernière journée.
  11. L'un des matchs nuls, celui contre l'AS Kirikitr, est transformé en victoire par la décision de la commission fédérale d'appel.
  12. Sa défaite contre l'AS Kirikitr est transformée en victoire par la décision de la commission fédérale d'appel.
  13. 16 à la fin de la dernière journée.
  14. Ses trois victoires sont transformées en défaite par la décision de la commission fédérale d'appel.
  15. Son match nul est transformé en défaite par la décision de la commission fédérale d'appel.
  16. P. GUILLOT, « Favoris et outsiders », Les Nouvelles Calédoniennes, 01/08/2009
  17. a et b Résultats des matchs de la phase préliminaire 2009, fedcalfoot.com
  18. [PDF] [1]