Championnat de France de football D2 1971-1972

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Championnat de France de football D2 1970-1971 avec trois poules géographiques de 16 clubs avec l’attribution du titre à l'US Valenciennes-Anzin qui accède à la première division en compagnie du RC Strasbourg et du CS Sedan.

Un barrage est organisé pour les équipes de troisième division à cause de la réduction de la deuxième division à 36 équipes soit deux poules de 18 clubs pour la saison suivante.

Les 48 clubs participants[modifier | modifier le code]

Groupe Nord (Groupe A)

Groupe Centre (Groupe B)

Groupe Sud (Groupe C)

Classement Final[modifier | modifier le code]

Groupe A

# Club Joués V N D bp:bc +/- Points
1 CS Sedan-Ardennes 30 22 4 4 85-21 +64 48
2 Troyes AF 30 17 8 5 42-19 +23 42
3 RC Lens 30 18 4 8 48-24 +24 40
4 FC Rouen 30 11 13 6 44-38 +6 35
5 Olympique Boulogne 30 11 11 8 35-22 +13 33
6 SM Caen 30 12 9 9 32-36 -4 33
7 ECAC Chaumont 30 12 7 11 43-45 -2 31
8 FC Mulhouse 1839 30 9 12 9 36-26 +10 30
9 Olympique Dunkerque 30 9 9 12 41-35 +6 27
10 RCFC Besançon 30 11 5 14 37-39 -2 27
11 SC Amiens 30 10 6 14 34-56 -22 26
12 US Quevilly 30 8 9 13 34-49 -15 25
13 AC Cambrai 30 8 9 13 39-59 -20 25
14 AC Mouzon 30 6 11 13 45-54 -9 23
15 Évreux AC 30 5 9 16 30-49 -19 19
16 AS Creil 30 3 7 20 22-42 -20 13

# position ; V victoires ; N match nuls ; D défaites ; bp:bc buts pour et buts contre

Victoire à 2 points

Groupe B

# Club Joués V N D bp:bc +/- Points
1 US Valenciennes-Anzin 30 19 5 6 48-21 +27 43
2 Limoges FC 30 17 7 6 50-33 +27 41
3 Stade Brestois 30 15 7 8 50-33 +17 37
4 Le Mans UC 30 13 7 10 52-35 +17 33
5 FC Bourges 30 11 11 8 40-44 -4 33
6 CA Mantes la Ville 30 12 8 10 42-42 0 32
7 EDS Montluçon 30 12 8 10 46-49 -3 32
8 Stade lavallois 30 13 6 11 38-46 -8 32
9 AAJ Blois 30 9 10 11 41-40 +1 28
10 LB Châteauroux 30 10 8 12 31-32 -1 28
11 FC Lorient 30 9 8 13 54-57 -3 26
12 Stade Poitevin 30 8 10 12 35-39 -4 26
13 Entente Fontainebleau 30 9 6 15 31-44 -13 24
14 ES La Rochelle 30 7 9 14 36-48 -12 23
15 RC Joinville 30 6 10 14 27-42 -5 22
16 Stade Quimpérois 30 7 6 17 24-46 -22 20

# position ; V victoires ; N match nuls ; D défaites ; bp:bc buts pour et buts contre

Victoire à 2 points

Groupe C

# Club Joués V N D bp:bc +/- Points
1 RC Strasbourg 30 24 4 2 92-19 +73 52
2 FC avignon 30 13 13 4 51-28 +23 39
3 SC Toulon 30 15 6 9 48-30 +18 36
4 ES La Ciotat 30 12 9 9 30-33 -3 33
5 AS Cannes 30 12 9 9 46-26 +20 33
6 FC Gueugnon 30 11 9 10 34-40 -6 31
7 AC Arles 30 13 5 12 28-36 -8 31
8 Toulouse FC 30 11 8 11 37-34 -3 30
9 Montpellier LSC 30 9 10 11 34-40 -6 28
10 UMS Montélimar 30 11 5 14 36-42 -6 27
11 FC Sète 30 10 7 13 37-45 -8 27
12 CS Cuiseaux-Louhans 30 8 10 12 37-46 -9 26
13 AS Aix 30 9 8 13 26-35 -9 26
14 AS Béziers 30 9 8 13 29-54 -25 26
15 Martigues Sports 30 6 8 16 39-53 -14 20
16 Gazélec Ajaccio 30 2 11 17 20-59 -39 15

# position ; V victoires ; N match nuls ; D défaites ; bp:bc buts pour et buts contre

Victoire à 2 points

À l’issue de ce championnat[modifier | modifier le code]

Attribution du titre[modifier | modifier le code]

La formule du tournoi est appliquée pour permettre de décerner le titre honorifique de champion de France de division 2 .Les vainqueurs de chaque groupes vont se rencontrer sur un seul match et le meilleur sera alors sacré champion.

L'US Valenciennes-Anzin est sacré champion de France de Deuxième division.

Barrages pour l'accession en division 2[modifier | modifier le code]

La deuxième division étant réduite à deux poules de 18 clubs pour la saison suivante, les clubs de 3e division premiers de leur groupe vont se rencontrer en pré-Barrages. Les vainqueurs de ces duels disputeront un match de barrage contre les 12es des poules A, B et C.

Pré-Barrages entre les vainqueurs de groupes de D3 : aller

Pré-Barrages entre les vainqueurs de groupe de D3 : retour

Barrages  : aller

Barrages  : retour

À l'issue des barrages :

- Le CS Cuiseaux-Louhans garde sa place en deuxième division.

- Le Stade Poitiers est repêché suite au renoncement du CA Lisieux, promu en 2e division mais qui décline l'offre et repart en 3e division.

- L'US Quevilly garde sportivement sa place en 2e division mais est relégué en 3e division faute de moyens financiers.

Résumé de la saison[modifier | modifier le code]

Liens[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]