Championnat de France amateur de football

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir CFA, Nationale 2 et N2.

Championnat de France Amateur

Description de l'image  LogoCFA.jpg.
Généralités
Sport Football
Création 1993
Autre(s) nom(s) 1993 (National 2)
1998 (CFA)
Organisateur(s) Fédération française de football
Périodicité Annuelle
Nations Drapeau de la France France
Participants 64 (4 groupes de 16)
Statut des participants semi-pros, amateurs
et réserves pros
Site web officiel
Hiérarchie
Hiérarchie 4e niveau
Niveau supérieur National
Niveau inférieur CFA 2
Palmarès
Tenant du titre US Avranches
Plus titré(s) Équipe première : Croix-de-Savoie FCS 74 puis OCS 74 (2)
Équipe réserve : Olympique lyonnais (6)
Crystal Clear app kworldclock.png
pour la compétition à venir voir :
CFA 2014-2015

Le Championnat de France amateur de football ou CFA (anciennement connu sous le nom de National 2 ou N2) est une compétition française de football qui est l'équivalent d'une division 4 derrière la Ligue 1, la Ligue 2 et le National.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le championnat de France amateur fut créé en 1993-1994 sous le nom de National 2 suite à la réforme des compétitions. Par son principe (mélange de clubs amateurs et de réserves professionnelles) il est l'héritier de l'ancienne Division 3 (1970-1993), du Championnat de France amateur (première mouture) qui se tint de 1948 à 1970 et du Championnat de France amateur (tournoi final de fin de saison entre les champions régionaux) entre 1935 et 1948.

De 1994 à 1997, un tournoi final sacrait un champion de France amateur. En 1998, les clubs amateurs et les réserves professionnelles s'opposèrent dans deux tournois finaux distincts sacrant un champion de France amateur et un champion de France des équipes réserves. Depuis 2001, le tournoi final des clubs amateurs n'a plus lieu et le champion désigné est la meilleure des quatre formations amateurs promues en National sur la base de leurs résultats particuliers (nombre de points pris contre les 5 premiers de groupes). Depuis 2012, le tournoi final des réserves professionnelles n'existe plus non plus.

Lors de l'exercice 2005-2006, l'équipe picarde de l'AS Beauvais est la première formation à dépasser officiellement les 100 points en championnat CFA. Le record de points (105) appartient à USJA Carquefou et Luçon VF lors de la même saison (2011/2012) et dans le même groupe.

Le record de spectateurs lors d'un match de CFA appartient au match Racing Club de Strasbourg-FC Mulhouse, qui s'est déroulé devant 20 044 personnes au Stade de la Meinau le 6 avril 2013[1].

Déroulement actuel de la compétition[modifier | modifier le code]

Le championnat de France amateur (CFA) est composé de 4 groupes de 18 équipes, soit 72 au total. Ouvert aux meilleures équipes réserves, les clubs amateurs sont seuls en course pour la promotion en National (D3). Les clubs amateurs les mieux classés dans chaque groupe sont promus en National ; les quatre derniers du National les remplacent. Au niveau de la relégation, clubs amateurs et réserves professionnelles sont concernés. Les trois derniers de chaque groupe (au total : 12 clubs) sont relégués à l'étage inférieur, le CFA 2.

Le championnat de CFA rassemble en moyenne 800 à 1 000 spectateurs par match. Cette moyenne est affectée négativement par les très maigres affluences enregistrées à l'occasion des matches à domicile des réserves professionnelles. Le record d'affluence est de 20044 spectateurs, pour la rencontre opposant le RC Strasbourg au FC Mulhouse, le 06 avril 2013 dans le stade de la Meinau. Par ailleurs lors de cette saison (2012-2013) le Racing Club de Strasbourg Alsace obtient une moyenne de 8532 spectateurs par match en moyenne à domicile, ce qui la plaça au 26ème rang français des affluences derrière 19 clubs de L1, 5 de L2 et 1 de National.

Contrairement aux championnats de L1, L2 et National qui attribuent 3 points pour une victoire, 1 pour un match nul et aucun pour une défaite, on attribue ici 4 points pour une victoire, 2 pour un match nul et 1 pour une défaite. Dans certains cas, rares, les clubs sont pénalisés par les instances disciplinaires et se voient attribuer 0 point. Aucun point n'est attribué en cas de forfait. Ce système de points est en vigueur pour tous les championnats en France à partir de ce niveau (CFA et CFA2), en Ligues régionales et en districts à un bon niveau.

Le terme « amateur » qui figure dans le titre ne doit pas être pris au premier degré. Ainsi, la majorité des joueurs de CFA pratiquent le football à plein temps et sont légalement rétribués pour cela via un contrat fédéral, obligatoire en CFA. Les joueurs ne bénéficient toutefois pas des avantages du statut professionnel : droit à la retraite et minimum salarial équivalent aux joueurs pros. N'étant pas pleinement « professionnels », ce sont donc des « amateurs » ; de fait, ce sont plutôt des semi-professionnels, mais ce terme d'usage courant dans les pays anglo-saxons n'est pas utilisé en France.

Pour la saison 2009-2010, le groupe A compte 19 clubs, en raison de la réintégration du Besançon RC qui était initialement rétrogradé en CFA 2, par la DNCG. Pour la saison 2011-2012, le groupe B compte 17 clubs, en raison de la relégation volontaire du RC Strasbourg en CFA 2.

Clubs de la saison 2013-2014[modifier | modifier le code]

Groupe A

Groupe B

Groupe C

Groupe D

Palmarès[modifier | modifier le code]

Champion de France N2

Champion de France amateurs Champion de France des réserves

Meilleurs buteurs[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Alexandre Chochois, « Strasbourg : Le derby alsacien bat un nouveau record », sur foot-national.com,‎ 8 avril 2013
  2. « Championnat de France Amateur », sur fff.fr,‎ 30 mai 2008
  3. « Bilan Académie », sur olweb.fr,‎ 8 juin 2012

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :