Championnat d'Italie de football 2009-2010

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Serie A
2009-2010

Description de l'image  Lega Calcio marchio.png.
Généralités
Sport Football
Organisateur(s) FIGC
Édition 108e
Lieu Drapeau de l'Italie Italie
Date du au
Participants 20
Matchs joués 380
Site web officiel
Hiérarchie
Hiérarchie 1er échelon
Niveau inférieur Serie B 2009-2010
Palmarès
Tenant du titre Inter Milan
Promu(s) en début de saison Parme
Livourne
Bari
Vainqueur Inter Milan
Deuxième AS Roma
Troisième Milan AC
Relégué(s) Atalanta
Sienne
Livourne
Buts 992
Meilleur joueur Drapeau : Argentine Diego Milito
Meilleur(s) buteur(s) Drapeau : Italie Antonio Di Natale

Navigation

La saison 2009-2010 de Championnat d'Italie de football est la 108e édition de la première division italienne.

Les vingt clubs participants au championnat ont été confrontés à deux reprises aux dix-neuf autres.

Qualifications en Coupe d'Europe[modifier | modifier le code]

À l'issue de la saison, les clubs placés aux trois premières places du championnat se sont qualifié pour la Ligue des champions 2010-2011, le club arrivé quatrième s'est quant à lui qualifié pour le tour de barrages de qualification des non-champions de cette même Ligue des champions.

Alors que le vainqueur de la Coupe d'Italie a pris la première des trois places en Ligue Europa, les deux autres places sont revenues respectivement au cinquième et au sixième du championnat. À noter que cette dernière place ne qualifie que pour le troisième tour de qualification, et non pour les barrages comme les deux précédentes.

Participants[modifier | modifier le code]

Légende des couleurs
Club Ville Dernière
montée
Classement
2008-2009
Entraîneur Depuis Stade Capacité
théorique
Atalanta Bergame 2006 11 Drapeau : Italie Bortolo Mutti 2010 Stadio Atleti Azzurri d'Italia 26 393
Bari Bari 2009 1 (D2) Drapeau : Italie Giampiero Ventura 2009 Stadio San Nicola 58 270
Bologne Bologne 2008 17 Drapeau : Italie Franco Colomba 2009 Stadio Renato Dall'Ara 39 444
Cagliari Cagliari 2004 9 Drapeau : Italie Giorgio Melis 2010 Stadio Sant'Elia 23 486
Catane Catane 2006 15 Drapeau : Serbie Siniša Mihajlović 2009 Stadio Angelo Massimino 23 420
Chievo Vérone 2008 16 Drapeau : Italie Domenico Di Carlo 2008 Stadio Marcantonio Bentegodi 39 211
Fiorentina Florence 2004 4 Drapeau : Italie Cesare Prandelli 2005 Stadio Artemio Franchi 47 282
Genoa Gênes 2007 5 Drapeau : Italie Gian Piero Gasperini 2006 Stadio Luigi Ferraris 36 685
Inter Milan 1908[1] 1 Drapeau : Portugal José Mourinho 2008 Stadio Giuseppe Meazza 80 074
Juventus Turin 2007 2 Drapeau : Italie Alberto Zaccheroni 2010 Stadio Olimpico de Turin 27 994
Lazio Rome 1989 10 Drapeau : Italie Edoardo Reja 2010 Stadio Olimpico de Rome 72 698
Livourne Livourne 2009 3 (D2) Drapeau : Italie Gennaro Ruotolo 2010 Stadio Armando Picchi 19 238
Milan Milan 1983 3 Drapeau : Brésil Leonardo 2009 Stadio Giuseppe Meazza 80 074
Naples Naples 2007 12 Drapeau : Italie Walter Mazzarri 2009 Stadio San Paolo 60 240
Palerme Palerme 2004 8 Drapeau : Italie Delio Rossi 2009 Stadio Renzo Barbera 37 242
Parme Parme 2009 2 (D2) Drapeau : Italie Francesco Guidolin 2008 Stadio Ennio Tardini 27 906
Rome Rome 1952 6 Drapeau : Italie Claudio Ranieri 2009 Stadio Olimpico de Rome 72 698
Sampdoria Gênes 2003 13 Drapeau : Italie Luigi Delneri 2009 Stadio Luigi Ferraris 36 685
Sienne Sienne 2003 14 Drapeau : Italie Alberto Malesani 2009 Stadio Artemio Franchi 15 373
Udinese Udine 1995 7 Drapeau : Italie Pasquale Marino 2010 Stadio Friuli 41 652

Classement[modifier | modifier le code]

Tableau[modifier | modifier le code]

Le classement est basé sur le barème de points classique (victoire à 3 points, match nul à 1, défaite à 0).

Pour départager les égalités, on tient d'abord compte du nombre de points en tête-à-tête, puis de la différence de buts particulière, puis du nombre de buts marqués en tête-à-tête, puis de la différence de buts générale et enfin si la qualification ou la relégation est en jeu, les deux équipes jouent une rencontre d'appui sur terrain neutre.


Mis à jour le

Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 Inter Milan (T) (CI) 82 38 24 10 4 75 34 +41
2 AS Rome 80 38 24 8 6 68 41 +27
3 AC Milan 70 38 20 10 8 60 39 +21
4 Sampdoria 67 38 19 10 9 49 41 +8
5 Palerme 65 38 18 11 9 59 47 +12
6 Naples 59 38 15 14 9 50 43 +7
7 Juventus (VC) 55 38 16 7 15 55 56 -1
8 Parme (P) 52 38 14 10 14 46 51 -5
9 Genoa 51 38 14 9 15 57 61 -4
10 Bari (P) 50 38 13 11 14 49 49 0
11 Fiorentina 47 38 13 8 17 48 47 +1
12 Lazio de Rome 46 38 11 13 14 39 43 -4
13 Catane 45 38 10 15 13 44 45 -1
14 Chievo Vérone 44 38 12 8 18 37 42 -5
15 Udinese 44 38 11 11 16 54 59 -5
16 Cagliari 44 38 11 11 16 56 58 -2
17 Bologne 42 38 10 12 16 42 55 -13
18 Atalanta Bergame 35 38 9 8 21 37 53 -16
19 Sienne 31 38 7 10 21 40 67 -27
20 Livourne (P) 29 38 7 8 23 27 61 -34

(T) Tenant du titre ; (VC) Vice-champion en 2008-2009 ; (CI) Vainqueur de la Coupe d'Italie 2009-2010 ; (P) Promu de Série B en 2009


Qualifications
Ligue des Champions 2010-2011, phase de groupes : 1er, 2e et 3e
Ligue des Champions 2010-2011, tour de barrages : 4e
Ligue Europa 2010-2011, tour de barrages : 5e et 6e
Ligue Europa 2010-2011, 3e tour de qualification : 7e
Relégations
Série B 2010-2011 : 18e, 19e et 20e

Leader journée par journée[modifier | modifier le code]

Mis à jour le

Inter Milan AS Rome Inter Milan UC Sampdoria Inter Milan UC Sampdoria Genoa Cricket and Football Club UC Sampdoria Genoa Cricket and Football Club

Compétition[modifier | modifier le code]

Pré-saison[modifier | modifier le code]

Du changement, en Serie A pour cette nouvelle saison.

A l'Inter Milan, le suédois Ibrahimović, meilleur buteur de la précédente édition, est échangé au FC Barcelone, contre l'attaquant camerounais Eto'o en plus d'un accord financier. Deux joueurs du Genoa CFC rejoignent les nerazzurri tenant du titre : il s'agit de l'attaquant argentin Diego Milito et du milieu de terrain brésilien Thiago Motta. Le défenseur brésilien Lúcio est arrivé du Bayern de Munich, ainsi que le jeune attaquant du FC Twente, Marko Arnautović, d'origine autrichienne et le milieu offensif, international batave, Sneijder en provenance du Real Madrid.

Pour ce qui est des départs interisti, Julio Cruz rejoint la SS Lazio, Adriano Leite Ribeiro, est retourné au Brésil où il evolue au Flamengo. Luis Jiménez signe à West Ham, Nicolas Burdisso signe à l'AS Roma, l'attaquant argentin Hernan Crespo au Genoa CFC et Victor Nsofor Obinna est prêté à Malaga CF. Luís Figo met un terme à sa carrière et devient "ambassadeur" de l'Inter Milan.

La Juventus, et son nouvel entraîneur Ciro Ferrara, frappent un grand coup pendant le mercato estival, avec l'arrivée du milieu offensif brésilien, très convoité, Diego en provenance du Werder Brême ; ainsi qu'avec le retour très "discuté" par les tifosi bianconeri, du défenseur champion du monde et ballon d'or 2006, Fabio Cannavaro. Autre champion du monde arrivé dans le Piémont, Fabio Grosso, en provenance de l'Olympique lyonnais. Felipe Melo de Carvalho (l'international brésilien a été échangé contre Marco Marchionni à la Fiorentina) ainsi que José Martín Cáceres du FC Barcelone complètent l'effectif de la « Vieille-Dame ».

Le Milan AC, se sépare de trois éléments emblématiques du club. Carlo Ancelotti, l'entraîneur s'engage avec Chelsea, Kaká quitte la Lombardie pour 65 millions d'euros, en direction du Real Madrid. Et enfin Paolo Maldini tire sa réverance, après vingt-cinq ans passés au club. À présent l'équipe est entraîné par Leonardo. Klaas-Jan Huntelaar vient compléter l'attaque des rossoneri. Thiago Emiliano da Silva (acheté en janvier) du Fluminense renforce le secteur défensif, tout comme le portier Flavio Roma arrivé de l'AS Monaco. À noter les retours de prêts d'Ignazio Abate, Marco Storari et Davide Di Gennaro.

Pour l'AS Roma, la principale recrue est Stefano Guberti, appelé à remplacer Alberto Aquilani, parti du côté de Liverpool. Le club recrute également Burdisso, en provenance de l'Inter, compensant ainsi le départ de Christian Panucci (à Parme). Le club enregistre également le retour de prêt de Stefano Okaka. Vincenzo Montella arrête sa carrière de joueur et devient entraîneur des équipes de jeunes de l'AS Roma.

La Lazio qui a donc engagé Cruz (fin de contrat), de l'Inter, a dû se séparer de Lorenzo De Silvestri parti pour la Fiorentina, et prêter son gardien argentin Juan Pablo Carrizo au Real Saragosse. Pour le remplacer, ce sera l'ex-gardien de Catane, Albano Bizzarri. Sur le banc Delio Rossi a dû ceder sa place à Davide Ballardini.

Le Parme FC, l'un des trois promus de Serie B, a été une des équipe les plus actives sur le marché des transferts. Ils se font prêter le Bulgare Valeri Bojinov par Manchester City et recrute Nicola Amoruso et Blerim Džemaili du Torino Football Club, Julio César de León, attaquant de l'équipe nationale du Honduras, mais aussi Daniele Vantaggiato, Antonio Mirante, Cristian Zaccardo du VfL Wolfsburg, Pablo Fontanello, Davide Lanzafame, Nicolás Córdova, Jonathan Biabiany et Pannucci qui était en fin de contrat avec la Roma. Le club renouvelle le contrat en copropriété avec le Milan, du jeune attaquant Paloschi. Cristiano Lucarelli est retourné à Livourne.

Déroulement de la saison[modifier | modifier le code]

1re journée

Résultats 1° journée Serie A 2009/10

La première journée oppose le champion de Serie A en titre contre le champion de la Serie B, c'est donc face à l'Inter que Bari à évolué, et a su ramener son premier point de l'année; obtenu grâce à un nul (1-1). Eto'o (INT) inscrit son premier but sous ses nouvelles couleurs.

L'Udinese arrache le nul dans les arrêts de jeu face à Parme (2-2). Pour sa première sur le banc Milanais, Leonardo après des match de pré-saison difficile, s'impose à Siene (1-2). Di Natale et Pato prennent la tête du classement des buteurs avec un doublé chacun.

2e journée

Résultats 2° journée Serie A 2009/10

Derby della Madonnina c'est ainsi que les Milanais appellent le derby lombard opposant l'AC Milan et l'Inter de Milan, cette édition se soldera par une large victoire des nerazzurri (4-0),réduit à 10 (Gattuso,expulsé) et menés à la mi-temps (3-0) les rossoneri subissent leur 94è défaite face à leur rival.

Un match autre à l'affiche durant cette deuxième journée, la Juventus se déplace à l'Olimpico de l'AS Roma. Les milieu de terrain brésiliens et nouvelles recrues turinoises, Diego (2 buts) et Felipe Melo(1 but), marquent les esprits. La Roma occupe la dernière place du championnat, accompagnée de Catane, Chievo, Atalanta.

Les deux clubs Genois,la Sampdoria et le Genoa ainsi que la Lazio et la Juventus, demeurent invaincus au terme de cette deuxième journée.

3e journée

Résultats 3° journée Série A 2009/10

Luciano Spalletti, à la tête de la AS Roma depuis 2005, présentera sa démission, après es deux défaites consécutives lors des deux premières journée. C'est à présent à Claudio Ranieri de diriger les giallorossi. Menés au score les Romains réussirent à s'imposer 2-1 au Montepaschi Arena de Sienne.

Lors de cette journée c'est Antonio Di Natale, qui prend seul la tête du classement des meilleurs buteurs avec 6 réalisations en 3 match. Auteur d'un triplé face à Catane, l'attaquant de l'Udinese permet à son équipe de s'imposer 4-2.

L'Inter, en difficulté face à Parme, réussit tout de même à s'imposer (2-0); grâce à Eto'o et D.Milito. Ce succès leur permet de rester, au classement, dans les talons de la Juventus, la Sampdoria et le Genoa.

Tandis que le Milan AC et Livorno, se neutralisent sur un score vierge et nul; le champion du monde Gilardino inscrit son premier but de la saison et s'impose (1-0) face à Cagliari.

4e journée

Le Genoa lâche le peloton de tête après sa première défaite au Chievo (3-1); la Juve s'impose face à Livourne (2-1), et la Samp l'emporte contre Sienne (4-1). L'Inter pointe à deux points des coleader, après sa victoire obtenue grâce au doublé de l'argentin D.Milito, en Sardaigne sur le terrain de Cagliari.

L'affiche de la journée oppose la Roma, qui s'imposera à domicile face à la Fiorentina (3-1), grâce notamment au retour de Totti auteur d'un doublé et d'une passe décisive. La Louve après ses deux victoires consécutive ne se trouve plus qu'à quatre points du podium après ses débuts difficiles. La Fiorentina, encaisse le coup après son match de Ligue des Champions contre l'Olympique lyonnais est à 5 points du leader

5e journée

Trois jours plus tard, la Serie A reprend ses droits pour une journée intercalée qui se joue en semaine, journée pleine de rebondissement. la Sampdoria, coleader du championnat avant cette journée, se voit défaite par la Fiorentina (2-0). L'autre coleader, la Juventus s'est vue accrochée (2-2) par les rossoblu du Genoa. David Trezeguet inscrira son deuxième but en trois match, le but permettant à son équipe d'arracher le nul à la fin de match, et de conserver son statut de coleader.

la bonne opération est à mettre au crédit de l'Inter, qui profite de l'opportunité pour s'accaparer le poste de coleader, après sa victoire à domicile (3-1) face au Napoli. Pendant ce temps, le Milan AC fais les frais de la grande forme actuelle de l'Udinese et de son buteur maison, toujours en tête au classement des buteurs Di Natale. Les rossoneri pointent à 6 longueurs du sommet de la Serie A.

6e journée

C'est au bout de quatre victoires consécutives, que la série d'invincibilité de l'Inter se termine en championnat; après leur défaite (1-0) contre la Sampdoria; grâce à un but de Pazzini. La sampdoria prend la tête du classement au terme de cette journée. Tandis que son rival, le Genoa, permettait à Di Natale de conforter sa place de leader au classement des buteurs; en y ajoutant une réalisation (la huitième en six match), permettant donc a l'Udinese de s'imposer (2-0)

L'autre bonne opération de la semaine est à mettre au compte de la Fiorentina qui se retrouve dans les quatre premières places, grâce à son jeune talent monténegrin Jovetić qui transforme un pénalty au Stadio Armando Picchi.

Alessandro Del Piero, pour sa 400e apparition, et ses coéquipiers de la Juventus, auraient pu remporter les trois points de la victoire, mais c'était sans compter l'égalisation dans le temps additionnel de l'attaquant de Bologne, Adailton (1-1). La Juve rate l'occasion de s'emparer de la première place.

21e journée

L'affiche du samedi soir opposait la Juventus à la Roma. Après une première mi-temps sans but, Del Piero ouvre la marque en deuxième mi-temps d'un reprise croisée. Plus tard, le portier champion du monde, Buffon commit une faute lui valant une expulsion, sur le Romain Riise qui se présentait en un-contre-un. Réduit à dix, les Turinois, se verront remontés au score. D'abord par l'icône romaine Totti sur penalty, puis en fin de match par Riise. Huitième défaite en onze pour les "bianconeri". Ranieri, le coach romain et ex-entraîneur de la Juventus, pointe désormais à la troisième place du championnat.

Naples vainqueur à Livourne (0-2), reste invaincu depuis le mois d'octobre, et Palerme qui domine la Fiorentina en Sicile (3-0), confortent leur 3e et 5e place. Livourne (16e), qui après sa défaite verra la démission de son coach (arrivé en remplacement début octobre),Serse Cosmi.

Mais pour cette journée de championnat, tous les regards étaient braqués à San Siro, pour le derby Milanais (2-0), opposant l'Inter de Mourinho qui "recevait" le Milan AC de Leonardo. Les Rossoneri menés d'entrée par un but de D. Milito. L'expulsion de Sneijder avant la mi-temps, pouvait laisser penser que les Interistes allaient subir un peu plus en seconde période. Durant un quart d'heure les coéquipiers de Ronaldinho et Beckham mirent la pression sur le but de Júlio César ; mais ni Borriello, ni Seedorf ne parvinrent à marquer. À la 53e minute, Pandev, trompa sur coup-franc le portier milanais Dida. En fin de match, l'Inter concédera un penalty (arrêté par Júlio César), et sera réduite à neuf joueurs, après l'expulsion de Lucio.

Matchs[modifier | modifier le code]

Bilan de la saison[modifier | modifier le code]

Statistiques[modifier | modifier le code]

Buteurs[modifier | modifier le code]

Pos Joueur Club Buts
1 Drapeau : Italie Antonio Di Natale Udinese 29
2 Drapeau : Argentine Diego Milito Inter Milan 22
3 Drapeau : Italie Fabrizio Miccoli Palerme 19
Drapeau : Italie Gianpaolo Pazzini Sampdoria 19
5 Drapeau : Italie Alberto Gilardino AC Fiorentina 15
6 Drapeau : Brésil Barreto Bari 14
Drapeau : Italie Marco Borriello AC Milan 14
Drapeau : Italie Francesco Totti AS Rome 14
Drapeau : Monténégro Mirko Vučinić AS Rome 14
10 Drapeau : Uruguay Edinson Cavani Palerme 13
Drapeau : Italie Alessandro Matri Cagliari 13

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. On ne pas exactement parler de promotion pour ce club puisqu'il a directement rejoint la Serie A dès 1908, date de sa création. Depuis cette date, il n'a jamais connu de relégation.