Championnat d'Espagne de football 1931-1932

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Primera División 1931-1932

Généralités
Sport Football
Organisateur(s) FEF
Édition 4e
Lieu Flag of the Second Spanish Republic.svg République espagnole
Date Du 7 décembre 1931
au 5 avril 1932
Participants 10 équipes
Hiérarchie
Hiérarchie 1re division
Niveau inférieur Segunda División
Palmarès
Tenant du titre Athletic Bilbao
Promu(s) en début de saison Valence FC
Vainqueur Madrid FC
Deuxième Athletic Bilbao
Relégué(s) Real Unión de Irun
Meilleur(s) buteur(s) Drapeau : Seconde République espagnole Bata (13)

Navigation

Le championnat d'Espagne de football 1931-1932 est la 4e édition du championnat, elle est remportée par le Madrid FC. Organisé par la Fédération espagnole de football, le championnat se déroule du 7 décembre 1931 au 5 avril 1932.

Le club madrilène l'emporte avec trois points d'avance sur le double tenant du titre l'Athletic Bilbao et quatre sur le FC Barcelone.

Le système de promotion/relégation ne change pas : descente/montée automatique pour le dernier de première division et le premier de division 2. L'Unión Club de Irun est relégué au terme de la saison et remplacé par Betis Balompié.

L'attaquant espagnol Bata, de l'Athletic Bilbao, termine pour la deuxième fois meilleur buteur du championnat avec 13 réalisations.

Règlement de la compétition[modifier | modifier le code]

Le championnat de Primera División est organisé par la Fédération espagnole de football, il se déroule du 7 décembre 1931 au 5 avril 1932.

Il se dispute en une poule unique de dix équipes qui s'affrontent à deux reprises, une fois à domicile et une fois à l'extérieur. L'ordre des matchs est déterminé par un tirage au sort avant le début de la compétition.

Le classement final est établi en fonction des points gagnés par chaque équipe lors de chaque rencontre : deux points pour une victoire, un pour un match nul et aucun en cas de défaite. En cas d'égalité de points entre deux ou plusieurs de clubs en fin de championnat, le classement se fait à la différence de buts.

L'équipe possédant le plus de points à la fin de la compétition est proclamée championne. Le dernier du classement est relégué en Segunda División et il est remplacé par le champion de cette division.

Équipes participantes[modifier | modifier le code]

Dix clubs participent au championnat. Le championnat accueille un nouveau club le Valence FC, champion de Segunda División l'année précédente. La moitié des équipes du championnat sont issues de la même région, le Pays basque.

La principale modification de cette saison est le changement de dénomination de certains clubs. Suite à la proclamation de la Seconde République espagnole, les symboles et titres monarchiques sont interdits. Le Real Madrid, le Real racing club de Santander, le Real club deportivo espanyol et Real Unión de Irun suppriment l'adjectif royal dans leur nom. La Real Sociedad change de nom et devient elle le Donostia football club. La Fédération royale espagnole de football élimine elle aussi l'adjectif royal de sa dénomination.

Clubs Ville Stade Capacité
Deportivo Alavés Vitoria-Gasteiz Mendizorroza 7 216
Arenas Club Getxo Ibaiondo 15 540
Athletic Bilbao Bilbao San Mamés 17 628
FC Barcelone Barcelone Las Corts 25 000
Espanyol Barcelone Barcelone Sarriá 16 055
Donostia FC San Sebastián Atocha 9 215
Madrid FC Madrid Chamartín[1] 17 862
Racing Santander Santander El Sardinero (en) 11 300
Unión Club Irun Gal (es) 11 960
Valence FC Valence Mestalla 18 980

Classement[modifier | modifier le code]

Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff Résultats (▼ dom., ► ext.) MAD ATH BAR SAN ARE ESP VAL RSO ALA UNI
1 Madrid FC 28 18 10 8 0 37 15 +22 Madrid FC 1-1 2-0 0-0 4-0 3-0 4-1 1-0 5-0 3-2
2 Athletic BilbaoT,C 25 18 11 3 4 47 23 +24 Athletic Bilbao 3-3 3-0 3-2 4-1 4-0 7-2 5-1 3-2 2-1
3 FC Barcelone 24 18 10 4 4 40 26 +14 FC Barcelone 2-2 1-3 4-2 2-2 2-2 3-2 2-0 6-0 3-2
4 Racing Santander 20 18 7 6 5 36 35 +1 Racing Santander 0-0 2-0 3-2 1-1 2-1 4-1 2-1 1-1 2-2
5 Arenas de Getxo 17 18 7 3 8 35 42 -7 Arenas de Getxo 2-2 2-1 1-3 3-1 3-2 4-1 2-1 4-2 5-0
6 Espanyol Barcelone 15 18 7 1 10 34 39 -5 Espanyol Barcelone 1-2 1-0 0-3 6-1 4-2 3-0 2-0 4-0 3-1
7 Valence FCP 15 18 6 3 9 38 47 -9 Valence FC 1-1 0-0 0-0 6-4 3-2 3-1 4-0 5-1 5-1
8 Real Sociedad 14 18 7 0 11 38 35 +3 Real Sociedad 1-2 3-2 0-1 1-5 7-0 5-2 7-1 4-1 5-0
9 Deportivo Alavés 11 18 5 1 12 22 44 -22 Deportivo Alavés 0-1 0-1 1-3 1-2 3-1 4-1 2-1 1-2 1-0
10 Unión Club de Irun 11 18 4 3 11 24 45 -21 Unión Club de Irun 1-1 1-5 1-3 2-2 1-0 4-1 3-2 2-0 0-2
  •      Champion
  •      Relégation en Segunda División

Récompenses[modifier | modifier le code]

Le joueur de l'Athletic Bilbao, Bata, termine pour la deuxième fois meilleur buteur du championnat avec treize réalisations[2]. Il devance trois joueurs à onze buts Josep Samitier et Manuel Olivares Lapeña, joueurs de Madrid FC, et Ignacio María Alcorta dit "Cholin" (es) du Donostia FC[3].

Ricardo Zamora, gardien de Madrid FC, remporte pour la deuxième fois le titre de meilleur gardien en encaissant 15 buts en 17 matchs[3].

Bilan de la saison[modifier | modifier le code]

Tableau d'honneur
Championnat d'Espagne de football 1931-1932
Champion Madrid FC (1er titre)
Dauphin Athletic Bilbao
Coupes et trophées
Vainqueur de la Coupe d'Espagne 1931-1932 Athletic Bilbao
Promotions et relégations
Promus en Primera División Betis Balompié
Relégués en Segunda División Unión Club de Irun

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Le stade du Real Madrid n'était pas dans la ville de Madrid, mais dans la commune voisine de Chamartín de la Rosa, qui est annexé à la capitale en 1948.
  2. Certaines sources dont Marca donnent Guillermo Gorostiza meilleur buteur avec douze buts, Bata n'étant crédité que de 11 buts.
  3. a et b (es) « Temporada 1931-32: Primera División », sur bdfutbol.com (consulté le 11 janvier 2013)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (es) Vicente Martínez Calatrava, Historia y estadística del fúbol español : De la Olimpiada de Amberes a la Guerra Civil (1920-1939), Sitges, Fundación Zerumuga,‎ 2002 (ISBN 8460757013)